Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

La Commission européenne subventionne des projets de transport à faibles émissions

Alors que l'Organisation Mondiale de la Santé organise une conférence internationale pour pallier à la pollution excessive de l’air, la Commission européenne lance plusieurs appels à projets dans le cadre de son programme Horizon 2020. Au total, 122 millions d’euros seront alloués à huit projets promouvant des transports peu polluants.
La Commission européenne subventionne des projets de transport à faibles émissions

Le 3 octobre 2018, le Parlement européen a voté une réduction des émissions de CO2 des véhicules neufs de 40 % d'ici 2030 avec un objectif de 20 % attendu en 2025. Dans cette perspective, la Commission européenne soutient et sollicite des initiatives innovantes permettant d'améliorer significativement la qualité de l'air. Entre recherche et innovation, le programme Horizon 2020 promeut et finance des projets dont les enjeux sont scientifiques, industriels ou encore sociétaux.


Huit appels à projets lancés par la Commission européenne


La Commission européenne vient ainsi de lancer huit appels à projets regroupant à la fois l'hydraulique, la logistique, l'aviation, les infrastructures et la sécurité avec des défis concernant la mobilité électrique.

Des alternatives au véhicule individuel : L'appel LC-MG-1-10-2019 concerne les solutions de transports à la demande et d'autres alternatives à la voiture individuelle pour une mobilité partagée, connectée et à faibles émissions. Les projets devront développer un système pouvant s'intégrer en zone urbaine, métropolitaine et péri-urbaine. De plus, la possibilité d'une automatisation des véhicules de livraison doit également en faire partie.

Des initiatives pour contrer l'excès de pollution sonore et atmosphérique : Ici, les projets doivent avoir pour objectif de réduire les pollutions sonores et atmosphériques. Pour ce faire, une infrastructure doit être capable de détecter et identifier les véhicules excédant les limites de bruit et d'émissions qui seront fixées. Des systèmes automatiques sont aussi demandés pour prendre en compte le niveau d'émissions de chaque véhicule. Il s'agit ainsi de développer de nouveaux matériels et des solutions pour modérer les nuisances sonores et atmosphériques.

Des pratiques de sécurité adaptées aux nouvelles mobilités : Les différents véhicules empruntant la route évoluent et impliquent des systèmes de sécurité adaptés avec pour objectif de réduire les accidents. Chaque projet doit contenir les caractéristiques et les propriétés d'une route sécurisée prenant en compte la connectivité des transports. Des outils permettant des simulations de scénarii de collision et de trafic pour l'intégration de nouveaux véhicules et des nouvelles technologies en matière de sécurité sont aussi demandés. Pour finir, le projet devra inclure le développement physique ou digital d'infrastructures et de solutions pour éduquer et entraîner les usagers de la route.

Des projets multimodaux partagés et automatisés : L'appel à projets concerne l'intégration de systèmes de transports de marchandises multimodaux et à faibles émissions. Pour ce faire, les initiatives proposées doivent trouver des mesures appropriées pour garantir les zones de transfert multimodal entre les pays partenaires et aussi avec d'autres régions périphériques pour avoir accès au commerce international. Les propositions intégreront aussi de nouveaux systèmes permettant de réduire la consommation d'énergie tout en prenant en compte l'émergence de nouveaux enjeux (livraison collaborative, blockchain, véhicules aériens sans pilote) et de nouvelles questions.


Candidatures attendues avant le 16 janvier 2019


Pour candidater, les projets doivent être soumis jusqu'au 16 janvier 2019 inclus. Ensuite, les candidats qui auront retenu l'attention du jury seront invités à soumettre une version complète de leur initiative d'ici le 12 septembre 2019.

L'AVERE Europe se tient à disposition pour accompagner les porteurs de projet. N'hésitez pas à prendre contact avec Jayson Dong, Policy Officer.

Permalien :