Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

La ville de Paris lance un appel à candidatures pour développer l’autopartage en boucle

L’autopartage se fait une belle place dans la capitale ! La ville de Paris vient de lancer un nouvel appel à candidatures visant à multiplier par quatre le nombre de véhicules partagés dits « en boucle » à disposition des Parisiens directement dans les rues de Paris. Sur les 1 000 automobiles prévues, 500 devront être électriques.
La ville de Paris lance un appel à candidatures pour développer l’autopartage en boucle

Dans le cadre de sa politique de démotorisation des Parisiens, la ville de Paris continue de développer son label SVP, pour Service de Véhicules Partagés, qui compte aujourd'hui 226 places de stationnement et autant de voitures et utilitaires en autopartage.

Afin d'augmenter le nombre de véhicules disponibles, la ville vient de lancer un appel à candidatures visant à augmenter le nombre de véhicules disponibles. Il s'agit ainsi de favoriser le développement de nouveaux dispositifs d'autopartage en boucle, des services dans lesquels les véhicules doivent être impérativement ramenés à leur point d'origine en fin d'utilisation. Cette configuration répond à des besoins de déplacement de plus longue durée de type demi-journée, journée entière ou week-end, et de plus longue portée que ceux réalisés par l'autopartage en trace directe.


Deux appels à candidatures


En pratique, deux appels à candidatures sont présentés :

  • Le premier vise à réattribuer les 226 places déjà existantes et à attribuer près de 300 nouvelles places dédiées à l'autopartage. Sans bornes de recharge, ces places seront destinées aux véhicules N1 ou M1 en motorisation thermique ou hybride ;
  • Le second va attribuer près de 150 anciennes stations Autolib'. Une fois réaménagées, celles-ci pourront accueillir plus de 500 nouveaux véhicules électrifiés. Dotées de bornes de recharge, ces places seront réservées aux opérateurs proposant des modèles M1 ou N1 équipés de motorisations électriques ou hybrides rechargeables.

Dans les deux cas, les motorisations faisant appel au diesel sont exclues.

Pour chaque opérateur retenu, l'appel à candidatures débouchera à la signature d'une convention d'occupation du domaine public par la ville de Paris listant les sites concernés et les modalités pratiques de mise en œuvre.


Candidature jusqu'au 17 décembre


Les opérateurs intéressés pour soumettre leur candidature ont jusqu'au mercredi 17 décembre 2018 à 12h00 pour adresser leurs dossiers par e-mail à DVD-Appel@paris.fr. La localisation des emplacements existants et à venir est disponible sur le site de la mairie.

A noter qu'une première réunion d'information a déjà été organisée ce mercredi 21 novembre. Son compte-rendu ainsi que les réponses apportées aux questions posées pourront être demandés par e-mail à compter du 28 novembre 2018.


Illustration : ville de Paris

Pour tout savoir de l'appel à candidatures

Permalien :