Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Ford et Volkswagen élargissent leur collaboration au véhicule électrique

Les deux constructeurs automobiles Ford et Volkswagen continuent de travailler main dans la main et s’attaquent aujourd'hui à la mobilité électrique. Selon les termes de l’accord, Ford utilisera la plateforme électrique modulaire MEB mise au point par Volkswagen pour lancer en Europe une voiture électrique à « haut volume » à partir de 2023.
Ford et Volkswagen élargissent leur collaboration au véhicule électrique

Après un premier partenariat annoncé en début d'année dans le domaine des utilitaires et des pickups, Ford et Volkswagen étendent leur collaboration au secteur de la voiture électrique. Officialisé par les deux constructeurs, l'accord prévoit une mise à disposition des éléments de la Plateforme Modulaire Électrique (MEB) de Volkswagen à la marque américaine.


600 000 véhicules électriques produits en 6 ans


Annoncée comme une voiture électrique à grand volume, le nouveau modèle Ford sera assemblé à compter de 2023 à Koln-Merkenich, en Allemagne. Dans le cadre de cette collaboration, Volkswagen fournira les pièces et les composants issus de sa plateforme MEB.

Au total, Ford prévoit de fabriquer plus de 600 000 véhicules en six ans. En parallèle, le constructeur discute déjà avec Volkswagen pour le développement d'un second modèle. L'utilisation de l'architecture MEB par le groupe américain s'intègre à un investissement mondial de plus de 11,5 milliards de dollars dans la mobilité électrique.


« Nous allons réduire les coûts de développement des moteurs basés sur la MEB pour les véhicules zéro émission, ce qui devrait favoriser une adoption plus large et plus rapide des véhicules électriques au niveau mondial » a déclaré Herbert Diess, le patron de Volkswagen. « Cette évolution améliore le positionnement des deux entreprises grâce à des gains d'efficacité accrus, une croissance renforcée et une compétitivité améliorée ». Développée depuis 2016, la plateforme MEB représente un investissement de quelque 7 milliards d'euros. A l'échelle du groupe, le constructeur prévoit de l'utiliser pour produire environ 15 millions de véhicules au cours des 10 prochaines années.


Engagement commun pour la voiture autonome


Au-delà du véhicule électrique, les deux constructeurs renforcent leur alliance autour du véhicule autonome. Volkswagen va par exemple investir 2,6 milliards de dollars dans Argo AI, une start-up spécialiste du domaine. Le groupe allemand se rapproche ainsi de la marque américaine qui avait injecté un milliard d'euros dans la startup en 2017.

Volkswagen prévoit également de céder à Argo AI les parts de sa filiale AID (Autonomous Intelligent Driving), fondée en 2017. Basée à Munich, AID deviendra ainsi le nouveau siège européen de la startup. Une opération qui permettra en outre de porter ses effectifs à 700 salariés à l'échelle mondiale.

« Argo AI a la chance de disposer d'une équipe de classe mondiale grâce à la mission clairement établie et à l'engagement de déploiement de nos partenaires. Si l'on y ajoute les salariés d'AID, nous disposerons d'effectifs mondiaux capables d'attirer d'autres talents exceptionnels » estime Bryan Salesky, cofondateur d'Argo AI. « Sans compter que, grâce à Ford et Volkswagen, la technologie d'Argo AI pourrait un jour toucher pratiquement tous les marchés d'Amérique du Nord et d'Europe et être utilisée sur de multiples marques et sur une multitude d'architectures véhicules » poursuit-il.


Illustrations : Ford ; Volkswagen

Permalien :