Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

3 nouveaux dispositifs de financement de bornes de recharge en région Grand Est

Les élus du Conseil régional du Grand Est ont approuvé cet été un ensemble de mesures destiné à accompagner le développement des infrastructures de charge publiques sur l'ensemble du territoire régional.
3 nouveaux dispositifs de financement de bornes de recharge en région Grand Est

Destinées à répondre aux ambitions de la loi d'orientation des mobilités actuellement à l'étude au Parlement, le Conseil régional du Grand Est dévoile de nouvelles mesures visant à "proposer une stratégie de développement d'une mobilité alternative à destination des particuliers, des entreprises et des collectivités locales". Une initiative complémentaire à celles déjà engagées pour le développement des réseaux de transport du territoire.


Trois appels à projets pour trois cibles différentes


Avec pour ambition de soutenir l'implantation de 3 000 nouvelles bornes ouvertes au public, la région a lancé trois appels à projets.

Le premier porte sur le développement des infrastructures de charge en voirie. Il s'adresse aux groupements de communes de moins de 100 000 habitants, aux syndicats d'énergie et aux départements. Limitée à 55 % du coût hors taxes du projet, l'aide est plafonnée à 1 250 euros par point de recharge pour les bornes inférieures à 3,7 kVa et à 2 200 euros par point de recharge pour les bornes situées entre 3,7 et 22 kVa. Pour les bornes supérieures à 22 Kva, le plafond est fixé à 8 000 euros.

Le second appel à projets porte sur l'équipement des parkings des entreprises et des collectivités à destination des salariés. Ici, l'aide est concentrée sur l'installation de bornes normales (moins de 22 kVa). Le taux d'intervention est fixé à 50 % du coût hors taxe du projet dans la limite de 1 000 euros par point de recharge.

Enfin, le troisième et dernier AAP porte sur l'installation de points de recharge en milieu résidentiel collectif. Sont visés les bailleurs et syndics de copropriétés et ne sont concernées que les bornes inférieures à 22 kVa de puissance et accessibles à l'ensemble des résidents. Dans ce cas, l'aide est limitée à 70 % du coût hors taxes du projet et est plafonnée à 1 300 euros par point de recharge.


Dépôt des dossiers jusqu'au 31 décembre 2020


Pour ces trois appels à projets, la date limite de dépôt des dossiers est fixée au 31 décembre 2020.

Point important : dans tous les cas, les aides restent cumulables avec celles du programme ADVENIR, dispositif national opéré par l'Avere-France et financé par le mécanisme des certificats d'économies d'énergie. Pour bénéficier de l'aide des deux dispositifs, il faudra toutefois veiller à ce que le projet respecte le cahier des charges ADVENIR.
Permalien :