Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

En mars, de nouveaux véhicules électriques se dévoilent en nombre

Entre concept-cars et modèles de série, l’Avere-France revient sur les principales nouveautés électriques présentées au cours des dernières semaines.
En mars, de nouveaux véhicules électriques se dévoilent en nombre

Si l'édition 2020 du salon de Genève a été annulée, la plupart des constructeurs ont malgré tout souhaité électrifier ce mois de mars. De nouveaux véhicules électriques qui vont venir étoffer l'offre déjà disponible.


Dacia et Renault passent à l'offensive


Face à la montée en puissance de la concurrence, Renault souhaite garder sa longueur d'avance sur le marché de la mobilité électrique. Attendue d'ici la fin de l'année 2020, la Twingo ZE autorise environ 200 kilomètres d'autonomie en cycle WLTP. Elle dispose d'une motorisation de 60 kW, d'une batterie de 22 kWh et d'un chargeur embarqué de 22 kW.

La petite citadine n'est toutefois pas la seule nouveauté présentée par Renault. Préfigurant les futures lignes de la marque, le concept Morphoz a également fait ses débuts cette semaine. Imaginant un futur SUV électrique, cette étude style se distingue par sa configuration extensible. Celle-ci peut également embarquer un pack batterie supplémentaire pour plus de polyvalence pour les longs trajets.


Du côté de Dacia, le concept Spring annonce une future offre électrique. Equivalent européen de la Renault K-ZE, modèle réservé à la Chine, cette citadine annonce 200 kilomètres d'autonomie environ. Elle sera lancée en Europe courant 2021.


Citroën se lance sur le segment du quadricycle électrique avec Ami


Si la marque aux chevrons n'avait pas prévu de stand à Genève, elle présentait il y a quelques jours à Paris son petit Ami. Inspiré du concept éponyme présenté il y a à peine un an, ce biplace électrique est homologué dans la catégorie des quadricycles. Animé par une motorisation de 4 kW et alimenté par une batterie de 5,5 kWh, il autorise 45 km/h de vitesse maximale et une autonomie de l'ordre de 70 kilomètres.

Un véhicule atypique dont la commercialisation reposera sur un modèle de distribution original. Accessible à la commande directement par le biais du site de Citroën, l'Ami pourra également être acheté par l'intermédiaire du réseau Fnac-Darty. Vendu à partir de 6 000 euros bonus de 900 euros déduit, il sera également disponible sous forme locative. Comptez alors 19,99 euros/mois après un premier loyer de 2 600 euros.


Fiat révèle sa nouvelle 500 électrique


En retard par rapport à la plupart de ses concurrents, Fiat se rattrape avec la nouvelle Fiat 500 électrique. Succédant à un modèle jusqu'ici réservé au seul marché californien, la nouvelle version affiche des ambitions mondiales et des caractéristiques techniques revues à la hausse.


Sous le capot, le moteur cumule 87 kW de puissance et annonce 150 km/h de vitesse maximale. Il est combiné à une batterie de 42 kWh offrant à cette Fiat 500 électrique jusqu'à 320 kilomètres d'autonomie en cycle WLTP. Côté recharge, le système embarqué autorise jusqu'à 11 kW tandis que le connecteur Combo tolère 85 kW pour une recharge à 80 % réalisée en 35 minutes.

Pour l'heure, la Fiat 500 électrique se limite à une série limitée. Baptisée Prima, celle-ci est proposée en France à partir de 37 500 euros hors bonus. Les premières livraisons sont attendues pour octobre 2020. Fiat devrait par la suite ne proposer qu'une motorisation électrique pour sa citadine.


DS se projette dans le futur avec le concept Aero Lounge


Révélé aux côtés de la berline hybride rechargeable DS 9 e-Tense, le concept Aero Lounge laisse entrevoir l'identité visuelle des futurs modèles de la marque. Caractérisé par ses traits angulaires, le concept embarque un système 100 % électrique combinant un moteur électrique de 500 kW à une batterie de 110 kWh autorisant plus de 650 kilomètres d'autonomie.


Audi fait monter en puissance sa gamme e-tron


Disponible sur l'Audi e-tron et sa version coupé Sportback, la nouvelle version « S » développe 496 chevaux de puissance, soit 100 de plus que les versions « classiques ». Les accélérations sont sensiblement améliorées. Comptez 4,5 secondes pour le 0 à 100 km/h contre 6,6 secondes pour la version classique.

Côté batterie, pas de changement. Offrant 350 à 400 kilomètres d'autonomie en une seule charge, le pack 95 kWh est conservé.


BMW détaille sa future i4


Appelée à concurrencer la Tesla Model 3 sur le segment des berlines premium, la BMW i4 se révèle au compte-goutte. Dans le cadre d'une présentation virtuelle, la marque allemande a donné quelques détails techniques supplémentaires, annonçant la présence d'une batterie de l'ordre de 80 kWh pour une autonomie de l'ordre de 600 kilomètres en cycle WLTP.

De cinquième génération, le groupe motopropulseur développe jusqu'à 390 kW de puissance (530 chevaux). De quoi autoriser 200 km/h de vitesse maximale et un 0 à 100 km/h franchi en 4 secondes environ. En Europe, le lancement de la BMW i4 est prévu pour 2021.

Permalien :