Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

A Londres, la recharge par candélabres se démocratise

Encore expérimentale dans l’Hexagone, l’installation de points de recharge sur les candélabres se développe à grande vitesse à Londres où Siemens et l’opérateur Ubitricity viennent d’inaugurer leur première « avenue électrique ».
A Londres, la recharge par candélabres se démocratise

Longue de 805 mètres et baptisée « Electric Avenue W9 », la Sutherland Avenue est désormais dotée de 24 bornes de recharge lente directement intégrées aux lampadaires. Une opération qui s'inscrit dans la politique de développement de la mobilité électrique de la municipalité londonienne qui souhaite proposer une alternative aux nombreux habitants qui ne disposent pas de places privatives où installer une solution de recharge.

« La recharge sur lampadaire offre aux personnes un moyen très pratique, économique, renouvelable et écologique de recharger leurs véhicules électriques. Les voitures passent 95 % de leur vie en stationnement, il est donc logique de les charger pendant que le conducteur fait autre chose, comme dormir ou travailler » souligne Daniel Bentham, directeur général d'ubitricity UK.

A l'échelle de l'agglomération londonienne, Siemens et Ubitricity annoncent avoir déployé 296 bornes dans les candélabres sur le seul quartier de Westminster. L'objectif est de passer à un millier d'ici à fin 2021. Un programme de déploiement soutenu par le programme Go Ultra Low Cities de la capitale britannique.

« Dans une ville qui souffre de l'une des pires pollutions atmosphériques du pays, nous devons soutenir autant que possible le passage aux technologies vertes. « Electric Avenue W9 » nous donne un aperçu de l'avenir des rues de Westminster, où nous espérons fournir l'infrastructure dont nos résidents ont besoin pour passer à des transports plus propres et plus écologiques » précise un représentant du conseil municipal de Westminster.


Des déploiements timides en France


Si l'utilisation des lampadaires comme points de recharge se démocratise à Londres et même à Berlin où Ubitricity indique en avoir déployé plus de 1 600, les installations se révèlent beaucoup plus limitées en France.

Alors que la ville vendéenne de La-Roche-sur-Yon a lancé il y a quelques années une première expérimentation avec Bouygues énergies & services, quelques bornes ont été déployées en juin dernier sur le boulevard des Invalides, dans le VIIe arrondissement de Paris.

De nouvelles initiatives pourraient cependant rapidement voir le jour en France puisque la loi d'orientation des mobilités autorise désormais le raccordement indirect.

Permalien :