Recharger sa voiture électrique sur un lampadaire : désormais possible en Vendée !

Bouygues Energies et Services a mis au point une borne de recharge pour véhicule électrique qui s’installe sur des lampadaires et utilise le réseau électrique de l’éclairage public. Trois "City Charge" sont expérimentées pendant 6 mois dans le centre de la Roche-sur-Yon.
Recharger sa voiture électrique sur un lampadaire : désormais possible en Vendée !

La ville de La-Roche-sur-Yon, en partenariat avec le Syndicat départemental d'énergie et d'équipement de la Vendée (SyDEV), Bouygues Énergies et Services et ENEDIS, filiale d'EDF et gestionnaire du réseau d'électricité, vient d'installer trois bornes de recharge sur les lampadaires d'éclairage public pour une phase test qui doit durer 6 mois.

Elles ont été inaugurées en présence d'Alain Leboeuf, président du SyDEV et député de la Vendée, de Luc Bouard, maire de La-Roche-sur-Yon et président de La Roche Agglomération et Anne Aubin-Sicard, maire adjoint de La-Roche-sur-Yon et conseillère départementale du canton nord de La-Roche-sur-Yon.


La Vendée, un département engagé pour la mobilité électrique


Le département de la Vendée est fortement engagé sur les questions de transition énergétique et de développement de la mobilité électrique, puisque le SyDEV a commencé à réaliser dès 2013 un schéma de déploiement des infrastructures de recharges dans le département.

La commune de la Roche-sur-Yon se veut être le fer de lance de cette transition départementale vers la mobilité électrique. En effet selon Luc Bouard, maire de la commune et président de La Roche Agglomération : l'action d'installer des bornes City Charge, "complète [les] initiatives [de la ville] au travers des actions labellisées Territoire à énergie positive pour une croissance verte telles que la subvention pour la gratuité du stationnement des véhicules électriques, un maillage important de bornes de recharge sur la ville et l'ensemble de l'agglomération ou encore l'achat de vélo électrique."


City Charge : une solution innovante et économique, adaptée au milieu urbain


La borne fabriquée par Bouygues Énergies et Services présente un faible coût de mise en œuvre et son installation sur le mobilier urbain préexistant est simple. Depuis 2014, le groupe s'appuie sur les lampadaires pour développer des solutions de vidéosurveillance, réseau sans fil (wifi) et de sonorisation, faisant des candélabres de vrais objets connectés !

D'une puissance de 3,7 kW de puissance, la City Charge permettra aux véhicules stationnés de récupérer 50 km de leur autonomie suite à deux heures de stationnement. Il faut rappeler qu'en moyenne un automobiliste effectue 35 km de distance par jour, d'où un temps de recharge largement suffisant pour les trajets quotidiens.

La borne City Charge se veut interopérable avec le maillage déployé par le SyDEV et vient compléter l'offre existante en privilégiant une recharge associée à du stationnement de longue durée.


Une technologie pour l'instant soumise à expérimentation


L'objectif de ces 6 mois d'expérimentation est de mesurer l'impact qu'aurait la recharge de véhicules électriques (voitures et deux-roues) sur les réseaux d'éclairage public et de distribution d'électricité.

En effet si l'installation de ces bornes ne nécessite que très peu de travaux de voirie, le réseau de lampadaires est généralement adapté à la basse consommation. Ainsi il reste à vérifier que l'augmentation de la demande en électricité issue de ce nouvel usage des candélabres n'empêche pas l'alimentation continue du réseau en électricité.

Si la phase d'expérimentation est concluante, les bornes pourront être commercialisées par Bouygues Énergies et Services sur l'ensemble du territoire français.


Illustration : ville-rochesuryon.fr

Permalien :