COP22 : EV-Box installe la première borne de recharge pour véhicules électriques au Maroc

A l’occasion de l’ouverture de la 22e Conférence des parties (COP22) à Marrakech ce lundi 7 novembre, l’Avere-France revient sur le partenariat entre EV-Box, le fabricant néerlandais de bornes de recharge de véhicules électriques, qui tiendra un stand sur place pendant la durée des négociations, et Vivo Energy Maroc, distributeur de Shell au Maroc. Cette borne de recharge a été placée sur l’une de ses stations services.
COP22 : EV-Box installe la première borne de recharge pour véhicules électriques au Maroc

La première borne de recharge pour véhicule électrique installée au Maroc a été inaugurée il y a une semaine. Elle se situe sur une station service à la sortie de Casablanca, sur la route de Marrakech.

Parmi les leaders mondiaux sur le marché des bornes de recharge avec 45 000 points de charge à travers le monde, le fournisseur néerlandais EV-Box a été choisi pour déployer le premier réseau marocain afin de répondre aux besoins de développement du marché du véhicule électrique. Pour l'instant, 20 points de charge à 22 kW ont été commandés auprès d'EV-Box pour équiper l'axe routier entre Casablanca et Marrakech.


Un partenaire marocain souhaitant développer l'électromobilité à l'échelle nationale


Viva Energy Maroc fait partie d'un consortium d'acteurs privés et publics engagés dans la promotion du véhicule électrique au Maroc dont le coup d'envoi vient d'être donné à l'occasion de l'ouverture de la COP22 à Marrakech. A travers l'installation de bornes de recharge sur ses stations services, Viva Energy Maroc souhaite diversifier ses services.

Selon son Directeur Général M. Asaf Sasaoglu, "cette démarche s'inscrit pleinement dans notre objectif d'encourager la mobilité durable à travers des modes alternatifs comme la mobilité électrique. La marque Shell dispose au Maroc d'un large réseau qui va ainsi participer au développement de l'usage des véhicules électriques et encourager l'évolution des pratiques des automobilistes".

A terme, l'entreprise ambitionne de mettre en place un "corridor de circulation" à l'échelle nationale avec un réseau cohérent d'infrastructures de recharge afin de faire le lien avec l'Europe.

Pour rappel, le Maroc a pour objectif de réduire ses émissions de CO2 issues du transport de 12% d'ici 2030 via la mise en circulation de 700 000 véhicules électriques (10% du parc automobile projeté).


Illustration : © EV-Box.com

Permalien :