Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Les nouveautés électriques et hybrides du salon de Pékin

Avec l’instauration des premiers quotas « nouvelles énergies », prévue dès l’an prochain, le salon de Pékin se place désormais comme l’un des grands rendez-vous du marché mondial de la mobilité électrique. Concepts ou véhicules de série, l’Avere-France revient sur les principales nouveautés présentées lors de l’événement.
Les nouveautés électriques et hybrides du salon de Pékin

BMW : première mondiale pour le iX3


Version électrique du SUV X3, le BMW iX3 a été présenté en première mondiale au salon de l'automobile de Pékin.

Associant deux moteurs électriques totalisant 270 chevaux de puissance à une batterie de 70 kWh, le SUV électrique de BMW annonce jusqu'à 400 kilomètres d'autonomie en cycle WLTP et une capacité de recharge rapide jusqu'à 150 kW.

Attendu à l'horizon 2020, le BMW iX3 sera produit en Chine à Shenyang par la joint-venture BMW Brilliance Automotive.



Buick : un concept électrique baptisé Enspire


Préfigurant l'arrivée d'un petit crossover reprenant la plateforme de la Chevrolet Bolt, le concept Buick a fait ses premiers pas au salon de l'automobile de Pékin.

Développant jusqu'à 410 kW de puissance et annonçant 600 kilomètres d'autonomie, il est présenté aux côtés de deux déclinaisons de la Velite 6 : la première 100 % électrique et la seconde hybride rechargeable.


Daimler : un mastodonte électrique pour Maybach


Un SUV ultra-luxueux animé par une motorisation 100 % électrique, voilà ce que présentait Maybach, une marque du groupe Daimler, au salon de l'automobile de Pékin.

Baptisé Ultimate Luxury, ce gros SUV associe une motorisation de 750 chevaux à une batterie de 80 kWh annonçant 500 kilomètres d'autonomie et tolérant une puissance de charge allant jusqu'à 350 kW avec le standard Combo.


DS : la version hybride rechargeable du DS7 annoncée pour 2019


Pour la marque premium du groupe PSA, le salon de Pékin était l'occasion de présenter son DS7 Crossback. Un modèle qui, comme pour le marché européen, sera décliné en version hybride rechargeable en Chine à compter du printemps 2019.



Nissan : une berline dédiée au marché chinois


Annonçant un programme particulièrement ambitieux, Nissan compte lancer pas moins de 19 modèles électriques sur le marché chinois d'ici à 2022

100 % électrique lors des journées presse, le stand de Nissan présentait la nouvelle Sylphy, un modèle spécialement conçu pour le marché chinois. Dotée de 380 kilomètres d'autonomie et d'une batterie de 40 kWh, cette grande berline reprend bon nombre de caractéristiques de la Nissan Leaf. Les premières livraisons auront lieu au cours des toutes prochaines semaines.



Honda : un SUV attendu d'ici la fin de l'année


Annoncé par le concept Everus EV, le futur SUV électrique de Honda sera lancé en Chine d'ici la fin de l'année où il sera commercialisé sous la marque Everus, lancée en partenariat avec GAC.

Imaginant un modèle très proche du H-RV en termes de design, Honda n'a pas encore donné de détails quant à ses caractéristiques.


Polestar : un prix officiel pour sa berline hybride rechargeable


Désormais considérée comme une marque à part entière du groupe Volvo, Polestar a profité du salon de Pékin pour annoncer le tarif officiel de son premier modèle, la Polestar 1, vendue à partir de 155 000 euros sur le sol européen.

Animée par une motorisation de 600 chevaux et alimentée par une batterie de 34 kWh, la Polestar 1 sera assemblée en Chine pour être lancée en Europe en 2019. Elle sera suivie par deux autres modèles, 100 % électriques cette fois-ci.


Tesla : la Model 3 fait sa première apparition en Chine


Pour sa première participation au salon de l'automobile de Pékin, Tesla mettait à l'honneur sa Model 3 aux côtés des traditionnels Model S et Model X.

Une façon de rappeler l'importance du marché chinois pour la marque californienne qui avait l'an dernier tenté une première approche, sans succès, avec les autorités de la ville de Shanghai pour déployer un premier site de production en Chine.



Toyota : cap sur l'électrique et l'hybride rechargeable


Electrique et hybride rechargeable… Toyota s'appuiera sur différentes technologies pour répondre aux ambitions « nouvelles énergies » du marché chinois.

A Pékin, la marque nippone présentait les versions hybrides rechargeables de la Levin et de la Corolla, dont le lancement est prévu cette année, et confirmait l'arrivée du C-HR électrique. Attendue à l'horizon 2020 en Chine, la version électrique du crossover nippon sera également commercialisée par FAW, son partenaire chinois, sous le nom d'Izoa.

Pour tenir les quotas imposés par les autorités, Toyota prévoit d'introduire dix nouveaux modèles électrifiés d'ici 2020.



Volvo : un objectif de 50 % de ventes électriques d'ici 2025


Pour le groupe suédois, propriété du chinois Geely, Pékin est l'occasion de rappeler ses objectifs en matière d'électrification.

Après avoir annoncé vouloir lancer des versions électriques sur l'ensemble de ses nouveaux modèles à compter de 2019, la marque a annoncé à Pékin vouloir porter la part de marché de l'électrique à 50 % de ses ventes d'ici 2025.


Volkswagen : un SUV bon marché sous une nouvelle marque


Annonçant un nouvel investissement de 15 milliards d'euros dédié au marché chinois, le groupe Volkswagen a révélé à Pékin un nouveau SUV électrique dédié au marché chinois et attendu dès 2018.

Commercialisé sous la marque Sol et baptisé e20X, ce petit SUV 100 % électrique dispose d'une motorisation de 116 chevaux et annonce jusqu'à 300 kilomètres d'autonomie. Développée en partenariat avec JAC, sa technologie devrait être utilisée sur deux autres modèles de la marque chinoise : un minicar et une berline.



WM Motor : début de commercialisation pour le X5


Nio, Byton, Denza, BJEV… parmi les nombreux spécialistes de l'électrique présents à Pékin figurait la start up WM Motor qui entamait la commercialisation d'un SUV électrique baptisé X5.

Animé par une motorisation de 160 kW et décliné avec trois types de batteries, allant de 300 à 400 kilomètres d'autonomie, le X5 est vendu en Chine entre 20 000 et 28 000 euros selon la version choisie. Visant une production annuelle de 200 000 véhicules, WM Motor dispose d'une usine à Wenzhou, dans le sud-est du pays.


Crédits : Michaël Torregrossa / Volkswagen

Permalien :