Recharge sur autoroute : APRR et AREA accélèrent

Dans le cadre d’un nouvel appel d’offres, les autoroutes APRR et AREA vont déployer 35 nouvelles stations de recharge sur leurs réseaux. Un marché réparti quatre trois opérateurs.

A l’approche des vacances estivales, les sociétés d’autoroutes poursuivent leurs efforts pour équiper leurs aires de services. Alors que Sanef annonçait en début de mois le déploiement de 500 nouveaux points de charge sur son réseau, APRR et AREA musclent également leurs réseaux en annonçant le déploiement de 35 nouvelles stations sur leurs aides de services.

Dans le détail, le réseau APRR concentre la majeure du marché avec un programme de 31 stations. La construction et l’exploitation du réseau sera déléguée à trois partenaires : Spie Citynetworks / DEMETER Partners (8 stations), TotalEnergies (7 stations) et ENGIE Energie Services (16 stations).

Construites et opérées par le néerlandais Fastned, les quatre autres stations seront installées sur les aires du réseau AREA.

Un cahier des charges spécifique

Capables de délivrer jusqu’à 350 kW, les stations de recharge déployées sur les réseaux APRR et AREA offriront plusieurs types de connecteurs pour garantir une compatibilité avec la plupart des véhicules du marché. Outre le Combo CCS, les standards Type 2 et CHAdeMO seront également proposés.

En matière d’architecture, chaque station sera équipée d’un auvent (parfois photovoltaïque) et facilement accessible grâce à une signalétique facilement identifiable. Dans la mesure du possible, les stations seront également configurées pour accueillir facilement des véhicules dotés d’une remorque ou d’une caravane.

Des aires de services 100 % équipées d’ici fin 2022

Pour APRR et AREA, ces nouvelles stations s’ajouteront à celles déjà déployées par le groupe sur d’autres axes majeurs. Annonçant en moyenne l’ouverture d’un nouvel équipement tous les 15 jours, APRR et AREA se fixent pour objectif d’équiper l’intégralité de leurs aires de services d’ici à la fin de l’année.

« Avec des ventes de véhicules électriques qui s’envolent, le temps de recharge ne doit plus être un obstacle pour les automobilistes. Pour lever les derniers freins, nous accélérons les partenariats et les implantations de technologies toujours plus performantes sur nos réseaux afin de faciliter les déplacements longue distance en toute sérénité. Le temps d’une pause sur nos aires de services permet une charge quasi complète d’un véhicule. C’est une petite révolution et un pas de plus vers une autoroute décarbonée », précise Guillaume Hérent, Directeur général délégué d’APRR et AREA.