SPIE lance son réseau de charge rapide sur autoroutes

Associé au Fonds de Modernisation Ecologique des Transports (FMET) géré par DEMETER, SPIE va lancer son propre réseau de bornes de recharge rapide. Baptisé e-Vadea, celui-ci verra le déploiement de 13 stations sur autoroutes d’ici la fin de l’année.

SPIE lance son réseau de charge rapide sur autoroutes

Jusqu’ici cantonné à un rôle d’installateur de stations, SPIE endosse la casquette d’opérateur. Via sa filiale SPIE CityNetworks et en partenariat avec le Fonds de Modernisation Ecologique des Transports (FMET), géré par DEMETER, l’entreprise annonce la création de e-Vadea, son tout premier réseau de recharge ultra-rapide.

13 stations d’ici à fin 2022

Dans la première phase du déploiement de ce nouveau réseau, SPIE prévoit l’installation de 13 stations d’ici à la fin de l’année. Celles-ci seront réparties sur les aires d’autoroutes des réseaux APRR et Vinci Autoroutes, sur un secteur allant du quart Nord-Est du territoire jusqu’à Bordeaux et Monaco.
Chaque station comportera jusqu’à 12 points de charge avec des puissances allant de 150 à 300 kW.

Un accès simplifié

SPIE a placé la simplification du parcours client au cœur du déploiement de ce nouveau réseau. Sans nécessiter d’abonnement ou de carte particulière, l’opérateur proposera un paiement par carte bancaire sur l’intégralité de ses bornes en sus des classiques badges de recharge. A date, les tarifs n’ont pas été communiqués.

« Ce projet est mobilisateur au sein des équipes SPIE avec la mise en œuvre de nouvelles compétences et expertises métiers qui démontre notre capacité à nous adapter aux nouveaux usages des équipements sur voirie. Nous sommes fiers de déployer la marque e-Vadea qui mettra à disposition de tous les automobilistes ayant fait le choix de l’électrique des conditions de recharge optimales pour leurs trajets sur toute la France » a réagi Luc Sauze, directeur général de SPIE CityNetworks.