Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Décret IRVE : les standards de prises pour la recharge de véhicules électriques (3/6)

Le décret adopte les standards européens de prises à installer sur les bornes de recharge de véhicules électriques accessibles au public : le connecteur type 2 pour la normale (de 3,7 à 22 kW) et le tri-standard pour la rapide (au-delà de 22 kW) jusqu’à la fin 2024. Passée cette échéance, seuls les chargeurs Combo 2 et type 2 seront exigés.
Décret IRVE : les standards de prises pour la recharge de véhicules électriques (3/6)

Du type 2 et au moins une prise domestique par station de recharge normale ouverte au public


Concernant la recharge normale (de 3,7 à 22 kW) , le décret retient comme standard la prise ou le connecteur type 2, tel que décrit dans la norme NF EN 62196-2. Lorsque le point de recharge est installé dans un bâtiment, il convient de l'équiper d'obturateurs de sécurité (prise ou connecteur T2S), comme le mentionne déjà le guide technique du livre vert.

Le texte apporte une contrainte supplémentaire par rapport à la directive européenne en imposant l'intégration d'une prise domestique au minimum par station de recharge ouverte au public. Il s'agit là d'un assouplissement par rapport à ce qui était prévu dans le livre vert, où le socle de prise E était exigé pour chaque point de recharge. De cette manière, les véhicules légers électriques de catégorie L, qui sont exclus du champ du décret, seront assurés de bénéficier d'au moins une prise par zone de recharge.

Certaines situations échappent par ailleurs à l'obligation de s'équiper en chargeurs de type 2. C'est notamment le cas des points de recharge non accessibles au public d'une puissance inférieure ou égale à 3,7 kW lorsqu'ils sont installés dans un bâtiment d'habitation privée ou lorsque leur fonction principale n'est pas de recharger un véhicule électrique. Une simple prise E/F, équipée d'un socle adéquat, suffira alors.

Ces standards s'appliquent à toute installation réalisée à partir du 1er mars 2017.


Recharge rapide : le tri-standard jusqu'à fin 2024


Le texte apporte à propos de la recharge rapide (supérieure à 22 kW) quelques aménagements par rapport à la directive européenne sur les carburants alternatifs. Il concerne uniquement les points de recharge ouverts au public.

A partir du 1er mars 2017, chaque borne devra disposer des câbles attachés munis de connecteur type 2 en courant alternatif et Combo2 en courant continu.

Par ailleurs, à partir du 1er juillet 2017 et jusqu'au 31 décembre 2024, un connecteur CHAdeMO sera également obligatoire en courant continu. Si, pour des contraintes techniques, le tri-standard ne peut être installé directement sur la borne, il est possible de prévoir des bornes complémentaires à proximité immédiate exploitées par un opérateur tiers d'infrastructure de recharge.

Une période transitoire de six mois sera par ailleurs aménagée pour laisser aux projets déjà engagés qui ne répondant pas au tri-standard le temps d'être finalisés.



Illustration : © Droits réservés

Plus d'informations


Consultez l'intégralité du décret sur les infrastructures de recharge : https://www.legifrance.gouv.fr

Permalien :