L’Avere-France en région

Pour soutenir le développement de la mobilité électrique sur tout le territoire, l’Avere-France a lancé aux côtés de ses partenaires une démarche de régionalisation de ses activités. Plusieurs associations régionales ont ainsi vu le jour. Si chacune d’entre elles bénéficie d’une existence propre, elles sont rassemblées sous l’égide du réseau Avere-France.

Accédez ICI aux coordonnées des associations régionales du réseau Avere-France

Les associations régionales de l’Avere-France

Le réseau de l’Avere-France est constitué de treize associations régionales :

– Avere Auvergne Rhône Alpes
AVEM
– Avere Centre Val de Loire
Avere Occitanie
– Avere Ouest
– Avere Martinique
– Avere Réunion
Bourgogne Franche-Comté Mobilité Electrique
Grand Est Mobilité Electrique
Nouvelle Aquitaine Mobilité Electrique
Normandie Mobilité Electrique
– Polénergie (Nord)
– Synergile (Guadeloupe)

Les associations régionales assurent, notamment, le déploiement dans leurs territoires d’Advenir Formations.

Le programme Advenir, piloté par l’Avere-France, vise d’une part, grâce au mécanisme des certificats d’économie d’énergie à compléter les initiatives publiques de soutien à l’électromobilité en cours. Le programme a financé depuis 2016 près de 36 000 points de recharge. Il est l’un des principaux dispositifs de financement des infrastructures de recharge du véhicule électrique en France, raison pour laquelle il a été prolongé jusqu’en 2023 avec pour objectif de financer plus de 45 000 nouveaux points de recharge.

Il comporte d’autre part un volet formation (Advenir Formations) qui propose aux particuliers, aux professionnels de l’immobilier et aux élus et acteurs locaux de décrypter la réglementation en vigueur et à venir, de partager des retours d’expérience sur les projets d’installation de bornes de recharge ou encore d’informer sur les ressources et les aides existantes.

Les réseaux européens dédiés à la mobilité électrique

AVERE Europe

Le réseau européen AVERE regroupe des associations nationales fédératrices d’acteurs industriels et institutionnels œuvrant pour le développement de la mobilité électrique, dont l’Avere-France. Basé à Bruxelles, il porte la voix de l’écosystème de la mobilité électrique auprès des institutions européennes et s’investit dans des programmes de recherche.

L’association fédère dix-sept associations nationales et deux réseaux européens, CITELEC et Eurelectric. Elle est constituée d’un président, Espen Hauge (Norwegian Electric Vehicle Association) et de quatre vice-présidents : Baert de Brey, Patrik Krizansky, Maciej Mazur et Arturo Perez de Lucia. L’AVERE a pour mission de promouvoir l’usage des véhicules électriques (à batteries et à hydrogène) et hybrides rechargeables tant auprès des particuliers que des professionnels. Pour ce faire, elle participe dans des projets européens et défend les positions de la filière industrielle et des organismes de recherche auprès de la Commission Européenne.L’AVERE contribue aussi avec la WEVA, World Electric Vehicle Association, à l’organisation des symposiums internationaux sur le véhicule électrique EVS. Ces grands congrès rassemblent les experts du monde entier du domaine de la mobilité électrique.

Plateforme pour la mobilité électrique

La Plateforme pour la mobilité électrique est une organisation multipartite qui appelle à la durabilité des systèmes de transport de personnes et de marchandises, notamment par l’utilisation de véhicules électriques. L’objectif de la plateforme est de stimuler le développement, la mise en œuvre de politiques de soutien, de programmes et d’initiatives durables au sein de l’Union européenne.

Plus de 40 acteurs sont réunis au sein de la structure et représente l’ensemble de la filière électromobile européenne, qu’ils soient fabricants d’infrastructures de recharge, associations ou constructeurs. L’Avere-France a rejoint la plateforme en 2019, afin de porter la voix de la filière française auprès des décideurs européens.

Incit-EV

D’une durée de 48 mois, de janvier 2020 à décembre 2023, le projet Incit-EV s’articule autour de deux grandes phases :

– Une phase d’étude des besoins et des contraintes des consommateurs qui suivie, depuis avril 2020, par l’étude des technologies de recharge et de leur intégration dans les infrastructures ;

– Une phase de démonstration sur sites de 7 technologies, à partir du second semestre 2022 et jusqu’à la fin du projet :

  • Un système de recharge dynamique par induction en zone urbaine à Paris en France ;
  • Des systèmes de recharge très haute­ puissance dans la périphérie de Tallinn en Estonie ;
  • Le « smart charging » bidirectionnel optimisé à Amsterdam et Utrecht aux Pays-­Bas ;
  • Un système de recharge dynamique par induction en zone péri­urbaine à Versailles en France ;
  • Un hub de recharge dans un parking dans la périphérie de Turin en Italie ;
  • La recharge basse puissance bidirectionnelle (incluant les deux roues) et la charge inductive statique dans les voies de taxis situées à l’aéroport et à la gare centrale de Saragosse en Espagne ;
  • La recharge basse puissance bidirectionnelle (incluant les deux-roues) et la charge inductive statique dans les voies de taxis situées à l’aéroport et à la gare centrale de Saragosse en Espagne.

Le projet Incit-EV est coordonné par l’Avere-France et 32 partenaires en Europe, dont le groupe Renault, coordinateur du projet. Il est soutenu par la Commission Européenne.

L’initiative Mobena

Initiée par l’Institut Vedecom et rassemblant l’AFIREV, l’Avere-France, la PFA, le GIMELEC et l’UFE (liens), l’initiative Mobena entend accompagner le déploiement sur le marché Français des services apportés par la norme ISO 15118 (notamment le Plug &Charge – PnC – et la recharge intelligente dite Smart Charging) d’une manière harmonisée avec l’Europe. Elle vise également à préparer les solutions de l’architecture PKI pour l’adoption d’une architecture organisationnelle et technique de référence assurant l’interopérabilité et permettant l’émergence d’un marché compétitif et ouvert aux différents acteurs.