Présentation

L’Avere-France est l’association nationale pour le développement de la mobilité électrique. Créée en 1978 pour représenter l’ensemble de l’écosystème de l’électro-mobilité dans les domaines industriel, commercial, institutionnel ou associatif, elle a pour objectif de faire la promotion de l’utilisation des véhicules électriques et hybrides rechargeables.

Les adhérents de l’Avere-France

Pôle d’information, d’échanges et d’expertise, elle regroupe à ce jour plus de 200 adhérents et porte ainsi la voix des acteurs de la mobilité électrique :

  • Énergéticiens et distributeurs d’énergie ;
  • Organismes institutionnels : associations, écoles, organismes de recherche ;
  • Constructeurs et équipementiers : deux-trois roues, quadricycles, véhicules automobiles particuliers et utilitaires, poids-lourds, véhicules industriels, transports de personnes (bus, minibus, bateaux…), systèmes de batteries ;
  • Opérateurs de mobilité : fournisseurs de systèmes de transports urbains, transports de proximité, autopartage, loueurs, livraison de marchandises, taxis ;
  • Installateurs de solutions de recharge : systèmes de charge, composants ;
  • Distributeurs et chargés de maintenance ;
  • Collectivités territoriales et syndicats d’énergie ;
  • Cabinets conseils ;
  • Banques ;
  • Compagnies d’assurances ;
  • Utilisateurs de véhicules électriques : entreprises, administrations.

Les missions de l’Avere-France

L’Avere-France a pour mission :

  • Promouvoir la mobilité électrique auprès de différents publics (élus, institutions, entreprises, grand-public…) ;
  • Informer l’ensemble des parties prenantes et les utilisateurs en diffusant des informations objectives, fiables et à valeur ajoutée ;
  • Défendre des positions favorables au développement de la mobilité électrique et les intérêts communs des acteurs de cet écosystème ;
  • Représenter la diversité des acteurs de l’écosystème de la mobilité électrique dans leur complémentarité ;
  • Fédérer tous les acteurs de la mobilité électrique.

Pour y parvenir, l’Avere-France déploie différentes activités et mène de nombreuses actions telles que la représentation d’intérêt, l’information et la communication, le pilotage du programme Advenir, la participation évènementielle ou encore l’animation de groupes de travail donnant lieu à des livrables.

Le pilotage du programme Advenir

L’Avere-France pilote le programme Advenir dans le cadre des certificats d’économie d’énergie (CEE) du Ministère de la Transition écologique, en lien avec l’ADEME. Il se décline en deux volets :

  • D’une part, Advenir Infrastructures, qui finance le déploiement d’infrastructures de recharge partout en France. Depuis sa création, il a aidé au financement de plus de 40 000 points de recharge privés et publics. Efficace et résilient, le programme a été prolongé jusqu’en 2023 avec pour objectif de financer plus de 45 000 nouveaux points de recharge. Pour l’installation de bornes en voirie, le montant des aides allouées par le programme Advenir aux collectivités territoriales peut atteindre jusqu’à 18 000 euros par point de recharge. D’autres aides Advenir existent pour équiper les parkings de flotte ou encore la recharge au dépôt des poids-lourds ;
  • D’autre part, Advenir Formations, dont le but est la sensibilisation et la formation à la mobilité électrique à destination des particuliers, des élus et acteurs locaux ainsi que des professionnels de l’immobilier. L’Avere-France, en partenariat avec Eco CO2 et son réseau d’associations régionales, sous l’égide du Ministère de la Transition écologique et de l’ADEME, ambitionne grâce à ce programme de toucher plus de 50 000 Français d’ici fin 2023 à travers des actions adaptées à chacune des 3 cibles.

Accédez ICI à l’espace Advenir Formations et aux coordonnées des associations régionales du réseau Avere-France

16
Membres permanents
200
Plus de 200 adhérents
1978
Une association créée il y a plus de 40 ans

Les valeurs de l’Avere-France

– L’indépendance dans ses travaux ;
– L’engagement de ses membres et de son équipe ;
– Le partage au sein de l’Association et avec les parties prenantes de l’écosystème ;
– La transparence intellectuelle dans son fonctionnement et ses actions ;
– La fiabilité de ses productions et de ses positions ;
– L’agilité au service du dynamisme de l’écosystème.