Catégories de véhicules électriques

La mobilité électrique est plurielle : voitures, deux-roues, poids-lourds… Autant de véhicules électriques répondant à autant d’usages et de besoins différents.

La voiture électrique

Composée, entre autres, d’une batterie et d’un moteur électrique (retrouvez, à ce propos, notre page Technologies présentant le fonctionnement des véhicules électriques), la voiture électrique ne rejette aucun gramme de CO2 à l’usage. Elle représente ainsi une réelle solution pour lutter contre le dérèglement climatique et la pollution atmosphérique.

De la mini-citadine à la familiale, en passant par les SUV, la voiture électrique se décline sur divers segments pour correspondre aux usages de tous les automobilistes. Les professionnels ne sont pas non plus oubliés : de nombreux véhicules utilitaires électriques, de type camionnette ou fourgon, sont disponibles sur le marché. Aujourd’hui, les véhicules électriques ont une autonomie moyenne d’environ 400 km. Certains modèles haut-de-gamme offrent parfois plus de 650 km d’autonomie.

Les véhicules hybrides rechargeables et à hydrogène

Il existe aussi, actuellement, des véhicules hybrides rechargeables, couplant un moteur thermique à un bloc électrique et une batterie. Véritable outil de transition, le véhicule hybride rechargeable permet, s’il est rechargé à bon escient, d’effectuer les trajets quotidiens en mode 100 % électrique et de solliciter le moteur thermique sur de longues distances. De plus, quelques véhicules électriques à hydrogène, majoritairement des utilitaires, sont à dénombrer. Ils devraient se développer dans les prochaines années ; les véhicules électriques à hydrogène et les véhicules électriques à batteries ayant vocation à être complémentaires.

Retrouvez les constructeurs automobiles adhérents à l’Avere-France.

Les scooters et motos électriques

De nombreuses marques de scooters et de motos électriques sont présentes sur le marché. Certaines d’entre elles sont d’ailleurs adhérentes à l’Avere-France. Les scooters électriques 50 cm3 limités à 45 km/h (L1e, selon le code de la route) sont les plus représentés, suivis par les scooters électriques 125 cm3 (L3e, pouvant dépasser les 45 km/h) puis par les motos électriques.

Certains modèles de scooters électriques ont des batteries amovibles, pouvant ainsi être rechargées sur secteur. L’autonomie d’un scooter électrique est en moyenne de 100 km. Une moto électrique, quant à elle, peut offrir jusqu’à 300 km d’autonomie.

Les bus et camions électriques

Les bus électriques sont de plus en plus visibles au sein des agglomérations. Ils présentent un intérêt considérable sur le plan environnemental, puisqu’ils émettent 6 fois moins de CO2 que les bus diesel. Un argument d’autant plus grand que les collectivités territoriales font face à des obligations grandissantes de verdissement de leurs flottes. Par exemple, depuis le 1er janvier 2020, les opérateurs de services de transport public avec un parc de plus de 20 autobus et autocars doivent prévoir, lors d’un renouvellement, d’acquérir ou d’utiliser des autobus et autocars à faibles émissions dans une proportion minimale de 50 %, puis en totalité à partir du 1 er janvier 2025.

Un bus électrique (à batteries) possède une autonomie moyenne d’environ 250 km. Des bus électriques à hydrogène sont également disponibles sur le marché.

Un guide sur les bus électriques

L’Avere-France, aidée par ses adhérents, a réalisé un guide bus électrique à destination des collectivités locales et des entreprises. Ce guide présente notamment les aides à l’acquisition en vigueur et les différentes possibilités de recharge.

Quelques camions électriques (à batteries et à hydrogène) existent. Ils sont encore peu nombreux, mais les industriels travaillent sur le sujet. Il conviendra en parallèle d’ouvrir, à l’avenir, des stations de recharge ou d’avitaillement adaptées.

Les autres formes de mobilités

Outre les véhicules électriques évoqués ci-dessus, des quadricycles électriques, des vélos à assistance électrique (VAE) ou bien encore des engins de déplacement personnel telles que les trottinettes électriques sont également proposés à la vente. Ces différentes formes de mobilité douce ou active constituent des alternatives intéressantes pour différents types de trajets urbains.

Aides à l’acquisition et à la location

Retrouvez nos pages dédiées :
Bonus écologique et prime à la conversion ;
Incitations fiscales ;
Programme Advenir.