Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Plus de 27 000 véhicules électriques immatriculés en 2016, après un mois de décembre record

En France, le marché du véhicule électrique progresse de 23% sur l'ensemble de l'année 2016 pour atteindre un total de 27 307 immatriculations. Les voitures électriques particulières représentent 1,08% des ventes d'automobiles neuves. On compte désormais un parc d'environ 93 000 véhicules électriques en circulation.
Plus de 27 000 véhicules électriques immatriculés en 2016, après un mois de décembre record

En décembre 2016, 2 819 voitures particulières électriques (+27% par rapport à 2015) et 452 utilitaires électriques (-45%) ont été immatriculés. Malgré la baisse enregistrée sur le segment des utilitaires, le marché signe sa meilleure performance avec un record de 3 271 véhicules électriques livrés (+7,7%). Les résultats sont d'autant plus positifs que le segment des véhicules particuliers atteint pour la première fois la part de 1,45% des ventes mensuelles d'automobiles neuves en France.

Du côté des hybrides rechargeables, la fin d'année est en demi-teinte avec 655 immatriculations contre 812 en 2015 (-19%).


Plus de 21 000 voitures électriques immatriculées en 2016


Le véhicule électrique particulier a dépassé en 2016 le seuil symbolique des 20 000 immatriculations avec un total de 21 751 unités contre 17 268 en 2015, soit une progression de 26%. L'année a été marquée par la sortie de trois nouveaux modèles (Citroën e-Mehari, Tesla Model X, Hyundai Ioniq) et de deux pics de vente aux mois de mars et décembre. Ils correspondent à des étapes charnières de l'année avec respectivement, les livraisons des premiers véhicules bénéficiaires de l'extension de la prime à la conversion aux vieux diesels immatriculés avant 2006 et les livraisons des premières Renault ZOE aux 300 km d'autonomie en conditions réelles. La sortie de cette version très attendue a ainsi donné un nouvel élan au marché sur cette fin d'année.

Comme en 2015, la Renault ZOE se classe à la première position et totalise 11 404 immatriculations (+9,6%), soit 52% de parts de marché. La Nissan LEAF conforte sa deuxième place avec 3 887 immatriculations (+75%) grâce à l'augmentation de la capacité de sa batterie et gagne 5 points en parts de marché (17,9%) par rapport à l'année dernière. La BMW i3 et ses 1 347 immatriculations (+64%) au cumul des versions avec et sans range extender arrive en troisième, devant la Peugeot Ion (1 196 / +65%) et le Kia Soul EV (992 / +104%).

Sur l'ensemble de l'année 2016, l'électrique représente 1,08% des ventes de véhicules particuliers neufs en France contre 0,9% en 2015. Cette progression devrait se trouver confirmée en 2017 grâce à l'accroissement de l'autonomie des véhicules, la commercialisation de nouveaux modèles mais aussi aux derniers avantages fiscaux qui viennent d'entrer en vigueur, comme l'augmentation du plafond d'amortissement des véhicules électriques pour les flottes d'entreprises.


Vers une belle année 2017 pour les utilitaires électriques ?


En 2016, le véhicule électrique utilitaire a enregistré en 2016 5 556 immatriculations contre 4 919 en 2015, soit une hausse de +12,9%. Le Renault Kangoo ZE reste le leader du segment avec 2 389 unités immatriculées en dépit d'une baisse de 15,7%. Le Ligier Pulse 4 réalise une des plus fortes progressions du segment avec +249% et se place en deuxième position en totalisant 755 immatriculations. Arrivent ensuite de façon plus homogène le Peugeot Partner (441 / +212%), le Nissan e-NV200 (425 / + 23,9%) et la Renault ZOE (405 / +54%).

Sur l'ensemble de l'année 2016, l'électrique représente 1,35% des ventes de véhicules utilitaires neufs en France contre 1,3% en 2015. L'éligibilité des véhicules utilitaires de moins de 3,5 tonnes à la prime à la conversion entrée en vigueur au 1er janvier devrait sans aucun doute dynamiser les ventes de modèles 100% électriques en 2017.


+28% pour les hybrides rechargeables


En 2016, 6 467 véhicules hybrides rechargeables ont été immatriculés contre 5 039 en 2015, soit une progression de +28%. Cette croissance générale s'explique principalement par la diversification de l'offre disponible et l'arrivée de 7 nouveaux modèles sur le marché. Elle a toutefois été limitée par la diminution du bonus écologique de 4 000 € à 1 000 €, qui a ainsi enchéri le prix d'achat des hybrides rechargeables.

Les meilleures ventes de véhicules concernent les nouveaux modèles, ceux déjà commercialisés en 2015 ont globalement moins bien performés en 2016. Ainsi la Volkswagen Golf GTE maintient sa première place avec 1 060 immatriculations, mais est en recul de -37,4%. Le SUV de Volvo XC90 finit à la deuxième place (742) devant l'Audi A3 (659 / -41,6%) et le BMW X5 xDrive 40e (618).

Sur l'ensemble de l'année 2016, l'hybride rechargeable représente 0,32% des ventes de véhicules particuliers neufs en France versus 0,26% en 2015. Le segment devrait garder un rythme modéré de progression sur 2017, soutenu par la sortie de nouveaux modèles.




NB: l'Avere-France présente uniquement les données pour la France métropolitaine. On estime que 400 véhicules 100% électriques ont été immatriculés en outre-mer depuis 2010.
Photo de couverture : © Renault
Graphiques : © Avere-France

Plus d'informations


Consuiltez votre espace adhérent pour avoir tout le détail sur les immatriculations de véhicules électriques et hybrides rechargeables modèle par modèle et région par région !

Permalien :