Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

DBT renforce son implantation sur le réseau de recharge hongrois

Le fabricant français a livré 23 bornes de recharge rapide pour véhicules électriques fin décembre à la Hongrie. L’installation de ces bornes débutera courant janvier 2017.
DBT renforce son implantation sur le réseau de recharge hongrois

Le constructeur de bornes de recharge normale, accélérée et rapide a une fois de plus remporté un contrat auprès de l'énergéticien hongrois MVM. En effet ces 23 nouvelles bornes de charge rapides viendront renforcer le réseau national de 39 bornes déjà installées par DBT, portant à plus de 60 le nombre de bornes DBT dans le pays. 30 autres bornes d'une puissance de 50 kW doivent être également commandées sur l'année 2017.


L'Europe de l'Est, une zone où DBT est déjà bien présent


DBT avait déjà collaboré avec différents acteurs en Hongrie en vue de l'installation de bornes : concessions automobiles Nissan, des sociétés de taxis à Budapest et les Ministères de l'Industrie et de l'Economie…

Il s'agit donc pour l'entreprise de diversifier ses clients tout en permettant selon le PDG de l'entreprise, Hervé Borgoltz une densification du "réseau de chargeurs rapides multistandard 50 kW dans les pays de l'Est de l'Europe, où le développement des voitures électriques devient un enjeu prioritaire, tant dans le cadre des programmes européens dédiés à la mobilité électrique sur les réseaux autoroutiers, que dans les projets d'installation de bornes rapides en milieu urbain". DBT est en effet déjà implanté Slovaquie et Croatie. En outre le constructeur sortira au printemps 2017 une nouvelle borne de recharge ultra-rapide de 150 kW.


La Hongrie, un pays qui souhaite avancer dans l'électromobilité


La Hongrie a prévu une aide à l'installation des infrastructures de recharge à destination des collectivité avec un budget alloué de 4,9 millions d'euros environ. Elles avaient jusqu'au 31 décembre 2016 pour déposer leurs projets. Le gouvernement hongrois veut atteindre les 3 000 stations de recharge publiques.

Par ailleurs, un budget d'environ 9,8 millions d'euros a été débloqué pour le financement d'une aide à l'acquisition de véhicules électriques : il s'agit d'une prime à hauteur de 21% du prix du véhicule. Sont éligibles ceux dont le prix d'achat ne dépasse pas les 48 850 € environ. L'objectif du gouvernement est d'atteindre les 30 000 véhicules électriques sur les routes hongroises d'ici 2020.


Illustration : © DBT

Permalien :