Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

La France s'impose comme le leader des ventes de véhicules 100% électriques en Europe en 2016

Avec 27 307 immatriculations, la France devance la Norvège au cumul des ventes de véhicules électriques sur l’année 2016 en Europe. Au total, plus de 100 000 immatriculations ont été enregistrées dans un marché en croissance de 4,7% par rapport à 2015.
La France s'impose comme le leader des ventes de véhicules 100% électriques en Europe en 2016

Le marché européen du véhicule électrique a atteint en 2016 un nouveau record avec 102 625 immatriculations. C'est 4,7% de plus qu'en 2015 où l'on avait enregistré 97 687 livraisons sur la même période. On estime que le parc de voitures électriques en circulation en Europe s'élève désormais à environ 340 000 unités.


La France est le nouveau leader de l'électrique en Europe


La France confirme la tendance qui s'était dessinée au premier semestre 2016 et a terminé l'année en tête des ventes de véhicules électriques en Europe en totalisant 27 307 immatriculations (+23%). Elle détrône ainsi la Norvège qui, avec 24 221 immatriculations, enregistre pour la première fois une baisse (-8,6%), que vient compenser une forte croissance sur le segment des véhicules hybrides rechargeables. L'électrique garde toutefois une place prépondérante sur le marché automobile norvégien, puisqu'elle y représente 12,6% des ventes.

Quatrième à la fin du premier semestre 2016, l'Allemagne a profité du succès, malgré tout limité, de sa prime à l'acquisition de 4 000 € pour repasser devant la Grande-Bretagne. Elle totalise 13 621 immatriculations (+2,9%) contre 11 194 (+4,1%) pour nos voisins outre-Manche, qui, comme en Norvège, sont nombreux à se tourner vers l'hybride rechargeable (1% du marché automobile). Ces quatre pays demeurent les locomotives incontestées du marché européen, puisqu'ils représentent plus de 75% des livraisons de véhicules électriques en Europe en 2016.

L'Autriche signe également la plus forte progression de l'année (+124,8%) avec 4 368 immatriculations et 1,19% de parts de marché, grâce à une réforme de la taxation à la faveur des véhicules rechargeables. Une dynamique qui ne semble pas près de s'arrêter, au vu de l'entrée en vigueur programmée en mars d'une prime à l'acquisition sur les véhicules électriques alimentés par de l'énergie renouvelable. A l'inverse, le Danemark a vu la part de marché de l'électrique reculer de 2 à 0,4%, suite à l'assujettissement des véhicules rechargeables à la taxe d'immatriculation. Cela montre l'importance de garantir dans le temps la pérennité des dispositifs de soutien à la filière.



La Renault ZOE confirme son statut de numéro 1 des ventes


La France fait coup double, puisque la Renault ZOE prend largement la tête du marché européen avec 21 735 immatriculations et 21,2% de parts de marché. Si son succès se ressent surtout dans l'Hexagone, elle s'implante de plus en plus dans d'autres pays, comme en Allemagne, en Autriche et au Danemark où elle est le véhicule le plus plébiscité des ventes.

Seule la Nissan LEAF fait mieux en se classant à la première place dans six pays, dont le Royaume-Uni. Elle finit 2016 en deuxième position avec 18 456 immatriculations devant la Tesla Model S (10 567) qui a particulièrement performé en Suisse et aux Pays-Bas. A noter enfin que la Citroën C-Zéro est devenu le modèle le plus immatriculé d'Espagne en 2016, grâce à la mise en place d'un système d'autopartage à Madrid.


Graphiques : © Avere-France
Illustration : © Droits réservés

Permalien :