Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Voitures hybrides rechargeables – Quelles nouveautés en 2017 ?

Alors que la France compte déjà plus d’une vingtaine de modèles hybrides rechargeables disponibles à la vente, l’offre devrait à nouveau s’élargir en 2017. De l’offensive des constructeurs coréens aux nouveautés allemandes en passant par l’arrivée de la nouvelle génération de Prius plug-in, l’Avere-France revient sur les principales sorties annoncées.
Voitures hybrides rechargeables – Quelles nouveautés en 2017 ?

BMW booste l'offre allemande

Après avoir enchainer les nouveautés en 2016, l'année 2017 s'annonce beaucoup plus calme pour les constructeurs allemands.

Alors que Volkswagen et Mercedes n'annoncent pas encore de nouveaux modèles, BMW confirme plusieurs nouveautés. Il y a d'abord la version hybride rechargeable de la Série 5. Baptisée 530e iPerformance et alimentée par une batterie de 9,2 kWh, celle-ci autorisera jusqu'à 50 kilomètres d'autonomie électrique et associera un moteur électrique de 70 kW et 250 Nm à un moteur 2 l de 135 kW pour une puissance cumulée de 185 kW. En termes de consommation, le constructeur annonce une valeur normalisée de 1,9 l/100 km, soit 44 g de CO2/km.



Le constructeur lancera également sa première Mini hybride rechargeable. Baptisée MINI Cooper S E Countryman ALL4, celle-ci associera un moteur électrique de 65 kW à un bloc thermique de 1.5 l de 136 chevaux pour une puissance totale de 224 chevaux. En termes de performances, le constructeur annonce une consommation moyenne de 2,1 l/100 km et une autonomie de 40 kilomètres grâce à une batterie de 7,6 kWh.

Enfin, côté sport, notons l'arrivée attendue de la nouvelle génération de la i8. Celle-ci devrait être présentée en septembre lors du salon de l'automobile de Francfort et sera accompagnée d'une version Roadster exclusive.


La Prius 4 devient branchée

Après avoir lancé sa 4ème génération de Prius en début d'année dernière, Toyota lancera sa déclinaison "plug-in" en 2017. Au programme : un design exclusif et plusieurs innovations techniques comme l'utilisation d'une double motorisation électrique, d'un toit solaire et l'arrivée d'une pompe à chaleur destinée à limiter l'impact du chauffage sur la consommation et l'autonomie.

Animé par un groupe motopropulseur de 122 chevaux, la nouvelle Prius hybride rechargeable est alimentée par une batterie lithium de 8,8 kWh et autorise jusqu'à 50 kilomètres d'autonomie. En consommation, elle détient le record du segment avec une moyenne homologuée à 1 l/100 km, soit 22 g de CO2/km.



Discrètes mises à jour pour l'Outlander PHEV 2017

Toujours en tête des ventes du segment en Europe, Mitsubishi fait discrètement évoluer la version 2017 de son Outlander PHEV.

Si aucun changement technique n'est apporté par rapport au modèle précédent, ce millésime 2017 voit apparaitre un nouveau bouton "EV " qui permet de "forcer" l'utilisation du mode électrique quelles que soient les conditions.


Offensive coréenne

Sur le segment hybride rechargeable, les Coréens seront sans doute les plus offensifs cette année.

Après avoir lancé en fin d'année dernière la version hybride rechargeable de sa berline Optima, Kia lancera en 2017 une déclinaison break baptisée Optima SW et basée sur la même plateforme. Autre nouveauté attendue dans le courant de l'année : la version hybride rechargeable du crossover Kia Niro dont les caractéristiques n'ont pas encore été dévoilées.

Quant à Hyundai, sa Ioniq hybride rechargeable est attendue en milieu d'année. Succédant aux versions électrique et hybride, lancées en 2016, cette déclinaison "plug-in" reposera sur le même moteur thermique que la version hybride et fera appel à une batterie de 8,9 kWh autorisant jusqu'à 50 kilomètres d'autonomie en électrique.




Les constructeurs français se font attendre

Chez PSA, pas de nouveautés cette année mais des ambitions clairement identifiées avec l'arrivée attendue d'une plateforme commune – en deux ou quatre roues motrices - qui permettra d'équiper facilement les modèles des trois marques du groupe.

Présentée en mai dernier à Paris, cette nouvelle plateforme fera appel à une batterie de 12 à 13 kWh et autorisera 50 à 60 kilomètres d'autonomie. Parmi les modèles pressentis figurent le SUV 3008 ou la future DS7 qui sera présentée début mars à Genève. Il faudra néanmoins attendre 2019 pour voir débarquer les premiers hybrides "plug-in" du constructeur tricolore.

Quant à Renault, si la priorité reste donnée aux véhicules 100 % électriques, quelques annonces pourraient intervenir dans le courant de l'année, la récente prise de contrôle de Mitsubishi par l'Alliance Renault-Nissan laissant imaginer un possible transfert de la technologie utilisée à bord de l'Outlander PHEV. A suivre…


Illustrations : © Droits réservés

Et du côté de l'électrique ?


Découvrez ce que les constructeurs automobiles nous réservent sur le segment de l'électrique : Voitures électriques : le guide des nouveautés 2017

Permalien :