Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Mobilité durable : les pays du Benelux veulent favoriser les carburants alternatifs d’ici à 2030

Après avoir été présentés fin 2016 à la Commission européenne, les objectifs à l’horizon 2030 des trois pays du Benelux (Belgique, Luxembourg, Pays-Bas) en matière de mobilité durable viennent d’être rendus publics. Ils mettent notamment l’accent sur le développement des carburants alternatifs, aussi bien à l’échelle nationale que dans le cadre d’une coopération régionale.
Mobilité durable : les pays du Benelux veulent favoriser les carburants alternatifs d’ici à 2030

Ces documents attestent d'objectifs communs en matière de développement des carburants alternatifs (électricité, hydrogène, gaz naturel comprimé et liquéfié). Le déploiement des installations consacrées fait l'objet d'une planification à trois horizons dont deux intermédiaires - 2020 et 2025 - de manière à être progressif sur l'ensemble des territoires. Toutes les zones de passage seront équipées : axes routiers, mais aussi ports maritimes et intérieurs.


Une coopération régionale pour accélérer le développement de la mobilité durable


Situés au cœur de la mégalopole européenne, les pays du Benelux font face à un double défi à la fois démographique et économique : la population et les échanges y sont très importants. La Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas ont donc tenu à intégrer dans leurs plans nationaux respectifs une approche régionale.

Dans une recommandation en date du 19 octobre 2015, le Conseil des Ministres du Benelux s'est d'ailleurs engagé à assurer une "coopération concernant le déploiement d'une infrastructure pour carburants alternatifs". Il est question "d'échanger les connaissances et les bonnes pratiques" sur le sujet, et plus largement d'"œuvrer […] au raccordement [des] infrastructures [nationales] au sein du réseau central du réseau transeuropéen de transport". La mobilité durable au sein de l'union fera par ailleurs l'objet d'un "zero emission event" prochainement organisé aux Pays-Bas.

Dans le cas des infrastructures de recharge pour véhicules électriques, il sera enfin nécessaire d'assurer l'interopérabilité à une large échelle. Des pays voisins du Benelux pourraient à ce titre prendre part à des initiatives de coordination des actions, mais aussi à des programmes de conception de solutions de mobilité durable.


Illustration : © Otago Daily Times

Permalien :