Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

GIREVE Connect Place : une plateforme digitalisée pour faciliter l'interopérabilité

Avec plus de 60 réseaux connectés à sa plateforme représentant 12 000 points de charge et un déploiement européen en cours, GIREVE a lancé depuis quelques mois sa Connect Place. Objectif : digitaliser les relations entre gestionnaires de réseaux de bornes de recharge et opérateurs de mobilité.
GIREVE Connect Place : une plateforme digitalisée pour faciliter l'interopérabilité

Accessible en ligne, la plateforme se présente comme une gigantesque place de marché où les différents opérateurs de mobilité peuvent venir choisir les réseaux sur lesquels ils souhaitent se connecter. Sur la page principale figure notamment la liste des derniers réseaux raccordés à la plateforme.

« C'était un outil qui était prévu dès la création de GIREVE mais nous devions d'abord nous concentrer sur la construction de notre référentiel au format EMI3 [eMobility ICT Interoperability Innovation] et à la création de la plateforme d'interopérabilité » explique Vianney Devienne, Directeur Commercial de GIREVE.


Un service à la carte



« Sur d'autres plateformes d'itinérance, l'opérateur de mobilité se raccorde d'un seul coup à l'ensemble des réseaux. Nous voulions offrir quelque chose de plus personnalisé qui tienne compte des besoins de chaque opérateur » justifie Vianney Devienne.

Pour chaque réseau sont notamment indiqués les tarifs et services proposés aux opérateurs, la localisation des points de charge, les caractéristiques des bornes, les principales modalités du contrat et les coordonnées du contact.




Sur la partie juridique GIREVE a défini un contrat d'itinérance « standard » adapté automatiquement en fonction des caractéristiques de chaque réseau. « Pour les conditions générales, nous avons travaillé avec les autres membres de l'AFIREV pour définir un cadre commun sur les conditions minimales acceptables notamment sur la responsabilité de chacun en cas de souci sur les bornes » souligne Vianney Devienne.

Sans avoir à recourir à de l'envoi papier ou à des documents scannés, le contrat est 100 % digital et peut-être directement « signé » en ligne par les opérateurs. De quoi faciliter les transactions pour chacune des parties. Une fois le contrat signé, le gestionnaire de réseau et l'éventuel superviseur reçoivent une notification leur précisant le nom de l'opérateur à raccorder et la date de mise en place souhaitée.

Lancé il y a quelques mois, l'outil monte progressivement en puissance. Sur les plus de 80 opérateurs de charge connectés à GIREVE, une quarantaine d'offres sont disponibles. « Pour les collectivités, il faut un peu plus de temps pour obtenir les offres d'itinérance. A terme, le nombre d'offres devrait être au moins égal voire supérieur au nombre de réseaux puisqu'un opérateur pourra proposer plusieurs offres en dissociant par exemple des prix unitaires de prix par volume » précise Vianney Devienne.

Des outils de suivi sont également disponibles pour permettre aux opérateurs de bornes de suivre l'utilisation de leur réseau en itinérance : nombre de sessions réalisées, temps de charge etc…



Prochaines étapes

Alors que le portail est aujourd'hui principalement concentré sur la France et quelques pays limitrophes comme la Suisse, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, la prochaine étape de GIREVE sera de raccorder davantage de réseaux à l'étranger. Une transition qui n'est pas toujours simple, notamment sur le plan juridique.

« Si nous disposons déjà de versions anglaises de nos documents, il y a une gestion de template qu'il va falloir faire moduler selon les opérateurs. Côté administrateur, nous avons la possibilité de modifier les contrats selon la demande des opérateurs avec un article supplémentaire. Par exemple, le Luxembourg a souhaité que le contrat soit fait selon la loi luxembourgeoise » illustre Vianney Devienne

En termes de fonctionnalités, la Connect Place de GIREVE intègrera prochainement un volet financier. Objectif : permettre aux gestionnaires de réseau de gérer la facturation avec les opérateurs de mobilité directement depuis la plateforme.

Permalien :