Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Près de 31 000 véhicules électriques immatriculés en France en 2017 !

Le marché des automobiles rechargeables a continué sa route en 2017. 30 921 véhicules 100 % électrique ont ainsi été mis à la route au cours des douze derniers mois. Des chiffres en hausse par rapport à 2016 malgré une croissance moins soutenue. Les immatriculations d’hybrides rechargeables ont quant à elles connu une nette progression de + 67 %, à 10 803 unités.
Près de 31 000 véhicules électriques immatriculés en France en 2017 !

l'annoncions le mois dernier : le cap des 40 000 immatriculations de véhicules rechargeables a été franchi en 2017 ! En effet, 30 921 modèles électriques et 10 803 hybrides rechargeables neufs ont été enregistrés par les services de l'Etat au cours de l'année.


Un mois de décembre favorable aux voitures hybrides rechargeables


Les immatriculations de véhicules 100% électrique ont connu une légère hausse de 2 % durant le mois de décembre, avec 3 338 unités. Alors que les automobiles particulières représentent la majorité des modèles immatriculés (2 726 exemplaires, soit 82 % de parts de marché), ce sont les utilitaires électriques qui soutiennent la croissance du secteur avec une hausse de 35 % pour 612 véhicules.

Le segment des modèles hybrides rechargeables enregistre quant à lui une progression de + 129 % grâce à 1 498 nouvelles immatriculations.


Renault-Nissan caracole en tête du marché des véhicules particuliers électriques sur 2017


Le marché de la voiture particulière électrique est en constante progression depuis son lancement en 2010. En 2017, 24 910 nouvelles automobiles à très faibles émissions ont ainsi été immatriculées, soit une hausse de 14 % par rapport à 2016.

Cette année encore, l'alliance Renault-Nissan s'est accaparée la tête du classement, avec 15 245 Renault Zoé (+ 34 %) et 2 381 Nissan Leaf (-38 %). Le succès incontestable du constructeur français s'explique par la batterie 40 kW disponible sur Zoé, une capacité encore inégalée par les autres citadines du marché. Quant à Nissan, la nouvelle version de la Leaf, très attendue et dont les commandes sont possibles depuis octobre, devrait enrayer cette baisse.

En troisième position, BMW observe des immatriculations en hausse de 45 % pour la i3 avec 1 954 unités, dont 1 073 sont équipées d'un prolongateur d'autonomie.

Sur l'ensemble de l'année 2017, les modèles électriques ont représenté 1,47% des nouvelles immatriculations de voitures particulières.



Les Français également leaders du marché du véhicule utilitaire électrique


Le segment du véhicule utilitaire électrique a également été dynamique au cours de l'année 2017, avec 6 011 nouvelles unités immatriculées (+ 8 %).

Renault se positionne sur les deux plus hautes marches du podium avec 2 546 Kangoo Z.E. enregistrés (+ 7 %) et 675 nouvelles Zoé (+ 67 %). Peugeot observe quant à lui une augmentation de 50 % des immatriculations du Partner (660 en 2017 contre 441 en 2016).

Le top 3 est suivi de près par Nissan avec 597 e-NV200 (+ 40 %), Citroën (586 Berlingo, + 116 %) et Goupil (477 G4 immatriculés).



+ 67 % pour les véhicules hybrides rechargeables !


Le marché de l'hybride rechargeable a été très dynamique en 2017 avec une hausse de 67 % par rapport à 2016, avec 10 803 nouvelles immatriculations.

Les nombreux modèles sortis au cours de l'année ont su attirer l'oeil des automobilistes. Le Mercedes GLC, sorti au second semestre 2016, s'est ainsi écoulé à 2 112 exemplaires. Suivent ensuite la Volkswagen Golf GTE (871 unités, - 17 % par rapport à 2016), la BMW 225 xe (763, + 53 %), la Volvo XC90 (653, - 12 %) et la Mini Countryman, arrivée en concession au cours de l'année, avec 608 unités immatriculées.

Le marché du véhicule hybride rechargeable représente désormais 0,51 % des immatriculations enregistrées en 2017, contre 0,32 % en 2016.



De bonnes perspectives en 2018


De nombreux nouveaux modèles sont attendus dans les concessions automobiles au cours de l'année. L'élargissement de l'offre devrait ainsi permettre à l'ensemble des marchés de se maintenir et de prospérer en 2018.

Cependant, la suppression du bonus écologique pour les hybrides rechargeables et la réduction de la prime à la conversion pour les modèles 100 % électrique, avec un durcissement des conditions d'éligibilité, pourraient avoir des effets négatifs sur les immatriculations à venir. L'évolution du marché devra donc être surveillée avec attention, afin de s'assurer que le soutien du Gouvernement soit en adéquation avec les objectifs affichés dans le Plan Climat 2040.


Illustration et graphiques : Avere-France

Permalien :