Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi lance un fonds dédié aux nouvelles mobilités

Doté d'une enveloppe d’un milliard de dollars répartie sur 5 ans, Alliance Ventures prévoit d'investir 200 millions dès la première année et priorisera les projets liés aux nouvelles mobilités.
L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi lance un fonds dédié aux nouvelles mobilités

Véhicule électrique, systèmes de conduite autonome, services connectés, intelligence artificielle... Renault-Nissan-Mitsubishi a pour ambition de devenir le principal fonds de capital-risque du secteur automobile d'ici à 2022. Pour y arriver, Alliance Ventures ciblera en priorité les start-ups intervenant dans le domaine de l'innovation et des nouvelles mobilités. Des investissements que l'Alliance compte faire fructifier, les nouvelles technologies et applications développées pouvant à terme équiper ses véhicules.

« Notre approche d'open innovation créera un cadre de travail adapté pour les entrepreneurs et les start-ups, qui pourront en retour bénéficier des effets d'échelle et de l'envergure globale de l'Alliance. Ce fonds reflète l'esprit collaboratif et entrepreneurial qui est au cœur de l'Alliance » a commenté Carlos Ghosn, PDG de Renault-Nissan-Mitsubishi.


Premier investissement dans les batteries


Pour marquer le lancement du fonds, Renault-Nissan-Mitsubishi officialise également un premier investissement dans Ionic Materials, une entité américaine spécialisée dans le développement de batteries sans cobalt. Basée dans le Massachussets, Ionic Materials a mis au point un électrolyte polymère innovant censé améliorer la performance et le rendement des batteries. Les applications sont multiples et concernent notamment l'automobile et la voiture électrique.

Financée conjointement par Renault (40%), Nissan (40%) et Mitsubishi Motors (20%), la nouvelle structure est dirigée par François Dossa. Présent au sein du groupe depuis six ans, il bénéficie de plus de vingt ans d'expérience dans l'investissement. Il travaillera avec les différentes équipes de recherche et d'ingénierie du groupe pour définir les domaines d'innovation et les marchés prioritaires où investir. En parallèle, de nouveaux experts intègreront le fonds pour développer la plateforme sur les différents sites du groupe à traverse monde.

Pour sa première année d'activité, Alliance Ventures disposera d'un budget de 200 millions de dollars. Une somme qui vient s'ajouter aux 8,5 milliards de dollars que dépense chaque année l'Alliance dans le domaine de la R&D.

Crédits : Alliance Ventures

Permalien :