Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Une « task force » pour accélérer le déploiement des bornes rapides à Londres

Avec pour ambition d’accélérer le nombre de bornes rapides au sein de la capitale britannique, le maire de Londres Sadiq Khan a officialisé le lancement d’une « task force » regroupant les différents arrondissements du territoire et des acteurs issus du secteur privé. Premier plan de déploiement attendu l’an prochain.
Une « task force » pour accélérer le déploiement des bornes rapides à Londres

Si Londres compte déjà plus d'une centaine de bornes rapides en activité notamment pour les taxis, l'emprise du bureau du maire reste limitée en matière de déploiement. A l'échelle du territoire, il ne gère que 5 % des routes municipales, les 95 % restants étant directement opérés par les différents arrondissements de la ville.

De ce constat est apparue l'idée de créer une « task force » regroupant à la fois les arrondissements et des entités privées capables de financer et de déployer des infrastructures de recharge. Comptant 16 organisations dont Shell, UK Power Networks ou la fondation RAC, le groupe de travail a été lancé fin mai. Il vise à définir un plan de déploiement dédié aux bornes rapides qui devrait être présenté dès l'an prochain.

« Cette initiative soutiendra les arrondissements de Londres et veillera à ce que les infrastructures pour les véhicules électriques soient installées aux bons endroits » a déclaré Sadiq Khan, qui souhaiterait voir émerger de véritables hubs dédiés à la charge rapide et comparables aux stations-service classiques. « La mauvaise qualité de l'air à Londres est une crise de santé publique, et encourager davantage de Londoniens à passer du diesel au véhicule électrique est essentiel pour y faire face ».

A leur échelle, l'autorité organisatrice des mobilités Transport for London et le bureau du maire ont déjà commencé à déployer des infrastructures rapides. D'ici à fin 2018, TfL prévoit de financer au moins 150 points de recharge rapide en plus du déploiement de nouvelles infrastructures destinées aux quartiers résidentiels. Entre 2017 et 2018, Le nombre de points de charge a augmenté de 17 % entre 2017 et 2018.


12 000 véhicules électriques sur les routes londoniennes


Au cours des cinq dernières années, le nombre de voitures électriques en circulation sur les routes de Londres a été multiplié par dix pour atteindre 12 000 unités en 2017 selon le Ministère des Transports.

Pour continuer sur cette lancée, les arrondissements sont invités à offrir des avantages à l'usage aux conducteurs de modèles à faibles émissions. Ils bénéficient par exemple d'un tarif préférentiel pour le stationnement dans la ville de Westminster.


Crédits : Shell

Permalien :