Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Volkswagen forme ses futurs ingénieurs et techniciens à l’électromobilité

Dans le cadre de sa grande offensive sur le segment de l’électrique, Volkswagen renforce ses formations et lance un nouveau programme à destination de ses futurs ingénieurs et techniciens. Une annonce qui fait écho aux préconisations du contrat stratégique de la filière automobile française sur la qualification des professionnels.
Volkswagen forme ses futurs ingénieurs et techniciens à l’électromobilité

Au total, 100 jeunes ingénieurs et ouvriers qualifiés de différentes régions du monde recevront une formation destinée à en faire des experts de l'électromobilité. Baptisé Future Electronic Engineer Program (FEEP), le programme cible différents environnement liés à la production : planification, Hall pilote, groupe des modèles électriques, centre des pré-séries ou encore développement électronique.

S'étalant sur trois ans, la formation permettra aux jeunes de suivre la préparation de la famille I.D, la future gamme électrique de Volkswagen basée sur sa plateforme modulaire MEB. Dès leur arrivée, ils commenceront à travailler sur les différents projets du groupe et notamment au développement du premier modèle I.D compacte. Le cursus de formation prévoit également plusieurs séminaires et des applications pratiques avec la mise en œuvre de projets à la complexité croissante. Le programme prévoit également des périodes d'immersion sur des sites de production étrangers, le tout encadré par des experts du domaine.

« Cette année et l'année prochaine, nous allons devoir maîtriser environ 80 lancements de production. Les véhicules embarquent plus que jamais l'intelligence digitale à bord, les défis sont donc de taille. Et les choses vont devenir encore plus complexes avec les modèles MEB. C'est pour cela qu'il nous faut des experts capables d'apporter si nécessaire une assistance locale dans nos usines et d'assurer une mise en production satisfaisante. L'objectif est en effet que notre production, à volume très élevé, réponde à nos exigences strictes de haute qualité. » justifie Oliver Wessel, Directeur du Hall pilote à l'initiative de ce nouveau programme.

Pour Volkswagen, cette main d'œuvre qualifiée est essentielle. D'ici trois ans, le groupe compte lancer 27 modèles électriques répartis dans quatre marques et trois régions du monde. « Rien que dans l'usine de Zwickau, des modèles de trois marques du Groupe sortiront des chaînes de production. À l'avenir, nos différentes usines MEB à travers le monde vont avoir besoin de jeunes ingénieurs qui connaissent parfaitement les exigences de production de la nouvelle architecture des véhicules et ont aussi une expérience pratique considérable » souligne Thomas Ulbrich, membre du Conseil d'Administration de la marque chargé de l'électromobilité.

Un programme qui fait également écho aux récentes annonces du contrat stratégique de la filière automobile française, qui soulignait la nécessaire qualification des professionnels aux nouvelles technologies.

Crédits : Volkswagen

Permalien :