Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Malgré des immatriculations en hausse en avril, le marché du véhicule particulier électrique reste fragile en 2018

Après un mois de mars 2018 record pour les véhicules particuliers électriques, les immatriculations ont été moins soutenues en avril mais restent malgré tout positives : + 29,9 % avec 1 990 modèles mis à la route, dont 98 équipés d’un prolongateur d’autonomie. Les immatriculations d’utilitaires électriques et d’hybrides rechargeables ont également augmenté, respectivement de + 9,19 % et + 43,95%.
Malgré des immatriculations en hausse en avril, le marché du véhicule particulier électrique reste fragile en 2018

Le marché du véhicule particulier électrique peine à croître depuis le début de l'année : à peine + 8,77 % par rapport à la même période l'an passé. Une faible progression qui questionne.

Malgré la reconduction du bonus écologique et les efforts des constructeurs, le marché du véhicule particulier électrique traverse une période difficile depuis le début de l'année. Sur les quatre premiers mois de 2018, seul mars aura dépassé le niveau d'immatriculations des années précédentes. Une évolution qu'observe avec attention l'Avere-France : « Le soutien de l'Etat reste aujourd'hui plus que nécessaire pour une filière encore fragile mais dont le développement est indispensable à la tenue des différents engagements du gouvernement, tant sur la qualité de l'air que l'emploi ou encore la lutte contre le réchauffement climatique » rappelle Marie Castelli, Secrétaire Générale de l'association.


1 990 véhicules particuliers électriques immatriculés


En avril, 1 990 véhicules particuliers électriques ont été mis à la route, soit une hausse de + 28,9 % par rapport à l'an passé.

La Renault ZOE reste en tête avec 961 immatriculations, soit une petite hausse de + 2,34 %. Alors qu'elle représentait 64 % des véhicules du segment en avril 2017, la part de marché de la citadine au losange n'est plus que de 48 %. Nissan continue de surprendre avec 375 Leaf immatriculées, soit une progression de + 89,39 %. BMW arrive en troisième position avec 200 i3 enregistrées, dont 98 équipées d'un prolongateur d'autonomie. A noter que les ventes de ces modèles équipés d'un range-extender sont en recul et représentent 49 % des achats contre 59% en avril 2017.

Depuis le début de l'année 2018, 9 650 véhicules particuliers électriques ont été immatriculés, soit + 8,77 % par rapport à 2017.


404 véhicules utilitaires électriques immatriculés


Le marché du véhicule utilitaire électrique est en légère hausse de + 9,19 % avec 404 nouvelles immatriculations contre 370 en avril 2017.

Toujours en première place, Renault Kangoo ZE affiche + 32,89 % avec 198 immatriculations. Le Groupe PSA prend la seconde et la troisième place du classement avec le Peugeot Partner (57, + 39,02 %) suivi du Citroën Berlingo (40, + 166,67 %).

En revanche, plusieurs modèles-phares du segment sont en recul. La Renault ZOE en version utilitaire enregistre une baisse de - 7,50 % (37 unités) et arrive quatrième au classement, suivie par le Goupil G4 qui passe à la cinquième place (35, - 33,96 %). A noter que le Nissan e-NV200 n'enregistre que 4 immatriculations contre 41 en avril 2017.

Depuis le début de l'année 2018, 2 361 utilitaires électrique ont été immatriculés contre 1 683 sur la même période 2017 (+ 40,29 %). Une belle hausse qui démontre que les VUL électriques commencent à rencontrer leur public.


845 véhicules hybrides rechargeables immatriculés


Avec 845 nouvelles immatriculations, dont 20 Audi Q7 hybride gaz-électricité et un Renault Kangoo doté d'un prolongateur d'autonomie à hydrogène, le marché du véhicule hybride rechargeable a progressé de + 43,95 % en un an.

Le Mercedes GLC se classe une nouvelle fois en tête des ventes (122 unités, - 2,40 %), suivi par la Porsche Panamera (90) et le BMW X5 (69, + 60,47 %). Arrivent ensuite la Hyundai Ioniq (66) et la Volvo XC60 (56).

Depuis le début de l'année 2018, le segment de l'hybride rechargeable a fait un bon de + 78% avec 4 078 immatriculations contre 2 291 sur la même période en 2017.


Crédits : Avere-France

Permalien :