Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Plus de 18 000 véhicules électriques immatriculés au cours du premier semestre 2018 !

Le marché du véhicule électrique repart à la hausse en juin, avec 3 240 modèles particuliers et 859 utilitaires électriques immatriculés. Le segment dépasse la barre des 18 000 immatriculations depuis le début de l’année 2018. Les hybrides rechargeables progressent également avec 1 433 véhicules mis en circulation.
Plus de 18 000 véhicules électriques immatriculés au cours du premier semestre 2018 !

3 240 véhicules particuliers électriques immatriculés


Après quelques mois en demi-teinte, le marché de la voiture particulière électrique progresse significativement en juin : 3 240 véhicules ont été immatriculés, dont 74 modèles dotés d'un prolongateur d'autonomie, contre 2 895 en 2017. Cela représente une hausse de + 11,92 % sur un an, alors que l'ensemble du segment, toutes motorisations confondues, n'observe qu'une hausse de + 4,10 %.

La Renault ZOE conserve son avance et continue de porter les immatriculations de voitures particulières électriques (60,90 % de part de marché), malgré une hausse moins soutenue : 1 928 modèles ont été mis à la route (+ 2,44 %).

En seconde place, la Nissan LEAF conforte son succès et affiche une hausse de + 143,01 % pour 469 véhicules. La BMW i3 conserve la troisième place du classement avec 183 nouvelles immatriculations, dont 74 unités équipées d'un prolongateur d'autonomie.

La Tesla Model S fait un bond à la quatrième place malgré une faible baisse des immatriculations (- 5,50 %) : 103 modèles ont été immatriculés en 2018 contre 109 en juin 2017. Bien que Smart ait fait le pari de ne proposer qu'une motorisation électrique en 2020, les immatriculations de sa citadine ForTwo affichent - 25,20 % sous la barre des 100 unités (95 contre 127 en juin 2017).

Sur les six premiers mois de l'année, 14 381 véhicules particuliers 100 % électrique ont été immatriculés contre 13 555 sur la même période en 2017 (soit + 6,09 %) auxquels viennent s'ajouter 614 dotés d'un prolongateur d'autonomie. La Renault ZOE (8 007), la Nissan LEAF (2 248) et la BMW i3 (644 100 % électrique, 1 258 avec range-extender) sont les modèles les plus immatriculés sur la période.

Pour Cécile Goubet, Secrétaire Générale de l'Avere-France, il faut redoubler d'attention : « Bien que les immatriculations de véhicules particuliers électriques repartent à la hausse depuis avril, la faible progression sur l'ensemble du premier semestre questionne. C'est le moment d'appuyer sur l'accélérateur : l'offre de véhicules s'étoffe, le réseau de recharge s'agrandit, les aides pour compenser le surcoût doivent être maintenues. Il faut impérativement poursuivre nos efforts pour que la mobilité électrique devienne une solution naturelle pour le grand public, afin d'assurer la transition vers une mobilité plus propre ».


Belle progression pour les utilitaires électriques : + 61,16 %


En juin 2018, 859 véhicules utilitaires électriques ont été immatriculés, soit une hausse de + 61,16 % par rapport à 2017.

Le Renault Kangoo ZE conserve sa première place grâce à un triplement de ses immatriculations (466 contre 115 l'an passé), sous l'effet de la nouvelle version sortie en 2017 et dotée d'un batterie 33 kWh. L'utilitaire au losange représente ainsi 54,25 % du segment.

Sur ce segment, Nissan tient la deuxième position avec 101 eNV200 mis à la route (+ 32,89 %). Malgré une baisse de – 27,75 %, la Renault ZOE version utilitaire arrive en troisième place (73 unités), suivie de près par le Goupil G4 (70 ; + 37,25 %) et le Peugeot Partner (55 ; - 5,17 %).

Au total sur le premier semestre 2018, 3 679 utilitaires électriques ont été immatriculés au cours du premier semestre 2018 contre 2 606 sur la même période en 2017, soit une hausse de + 41,17 %. Le Renault Kangoo ZE (1 836), le Peugeot Partner (431) et la Renault ZOE (363) arrivent en tête des immatriculations sur les six premiers mois de l'année.


+ 17,94 % pour les hybrides rechargeables


1 433 véhicules hybrides rechargeables ont été immatriculés en juin 2018, un chiffre de + 17,94 % par rapport à 2017.

La Mini Countryman prend la première place du classement avec 186 modèles mis à la route (+72,22 %), qui partage la tête du podium avec la Volvo XC60.

Arrivent ensuite la BMW 225xe (113 unités ; + 41,25 %) et la Volvo XC90 (111 ; +58,57 %). Les immatriculations de la Mercedes GLC ont fortement chuté en un an puisque le modèle passe de la première à la cinquième place : 105 immatriculations ont été enregistrées, ce qui représente une baisse de - 59,30 %.

Au total sur le 1er semestre 2018, 6 504 unités véhicules hybrides rechargeables ont été immatriculés contre 4 387 sur la même période en 2017, soit une nette progression de + 48,26 %. La Volvo XC60 (705), la Mercedes GLC (678) et la Volvo XC90 (486) portent le segment.

Crédits : Nissan / Avere-France

Permalien :