Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

DBT lance une plateforme dématérialisée pour ses bornes de recharge

Cherchant à répondre aux enjeux de connectivité des bornes de recharge, la plateforme DIP2 de DBT permet de relier l’ensemble de l’écosystème du véhicule électrique.
DBT lance une plateforme dématérialisée pour ses bornes de recharge

Standard, communication, exigences spécifiques de certains opérateurs et aussi nécessité de mieux échanger avec le réseau électriques… bien plus que de simples prises, les bornes de recharge sont désormais devenues de véritables outils connectés qui imposent aux acteurs la mise en œuvre de logiciels toujours plus performants. Un marché sur lequel souhaite se positionner DBT avec sa nouvelle plateforme de supervision.

Baptisée DIP2, pour DBT Intelligent Power Plateform, cette plateformepermet de connecter les bornes DBT au superviseur et également en liaison directe avec tous les acteurs évoluant dans le domaine du « smart charging » tels que les opérateurs de mobilité ou les fournisseurs d'énergies.


Une nouvelle activité pour l'entreprise


« Le lancement de notre plateforme de supervision nous permet de compléter notre offre de services, en plus du hardware qui reste, pour l'instant, notre coeur de métier » précise Hervé Borgoltz, Président de DBT. « Nous pourrons assurer à tous les exploitants de réseaux qui utilisent nos produits, une disponibilité accrue de nos bornes, dans les 37 pays où nous sommes implantés. Ce service de maintenance préventive en temps réel permet également la gestion à distance du parc d'infrastructures de recharge, assurant une qualité de services inégalée à ce jour » poursuit-il.

DBT estime que la plateforme DIP2 pourrait à terme représenter jusqu'à 10 % de son chiffre d'affaires sur une année pleine. Une activité qui viendra compléter le métier principal de la société : développer, construire et commercialiser une gamme de bornes haute puissance multistandards en 50, 100 ou 150 kW et travailler sur les stations-service du futur dont la puissance pourra grimper jusqu'à 350 kW.


Crédits : DBT

Permalien :