Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Renault électrifie Belle-Île-en-Mer

A Belle-Ile-en-Mer, Renault s’associe à Morbihan Energies, aux Cars Bleus et à Enedis pour encourager l’indépendance énergétique de l’île. Le projet associe autopartage, batteries de seconde vie et infrastructures de recharge intelligentes.
Renault électrifie Belle-Île-en-Mer

S'étalant sur deux ans, le programme FlexMob'ïle mené par Renault à Belle-Île-en-Mer et plusieurs partenaires dont Morbihan Energies et Enedis vise un double objectif : réduire la consommation d'énergies fossiles de l'île et accélérer son indépendance énergétique.


Un écosystème global


Inscrit dans la continuité du projet de l'île de Porto Santo, initié au mois de février dans l'Archipel de Madère, le projet FlexMob'ïle associe différentes « briques énergétiques » pour créer un écosystème global.

« Notre objectif reste le même que lors du déploiement de Porto Santo : concevoir des solutions globales, avec des technologies déjà bien éprouvées et d'autres qui sont plus nouvelles, pour répondre à des besoins locaux. Les optimisations mises en place à Belle-Île-en-Mer sont réplicables sur d'autres îles, mais aussi à l'échelle de villes ou de quartiers » précise Gilles Normand, Directeur du Véhicule Electrique du Groupe Renault.


Des véhicules partagés dès 2019


Parmi les actions menées par FlexMob'Île figure la mise en place d'un dispositif d'autopartage 100 % électrique. A la fois destiné aux résidents et aux touristes, celui-ci sera mis en œuvre dès 2019 et reposera sur une flotte de Renault Zoé et de Kangoo ZE.

Des bornes de recharge seront par ailleurs installées aux quatre coins de l'île, alimentées par le surplus électrique généré par de nouveaux panneaux solaires. Grâce à cette infrastructure intelligente, Renault vise l'équilibrage des usages. Par exemple, une école alimentée par des panneaux solaires les jours de semaine redirigera l'énergie produite durant les week-ends et les vacances vers les bornes de recharge pour voitures électriques.

Renault installera également des batteries de seconde vie issues de sa flotte de véhicules électriques. Celles-ci seront déployées au sein du principal village-vacances de l'île. Capables de stocker en journée l'électricité produite par les panneaux solaires, ces batteries pourront la restituer la nuit, notamment pour chauffer les bungalows. De quoi permettre au camping d'allonger sa période d'ouverture, jusqu'ici conditionnée par les coûts importants liés au système de chauffage.


Crédits : Renault

Permalien :