Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Baromètre mensuel : en France, plus de 150 000 véhicules électriques immatriculés !

En septembre, le marché du véhicule léger électrique a dépassé la barre des 150 000 immatriculations cumulées depuis 2010 ! 2 681 véhicules particuliers et 857 utilitaires électriques ont été mis à la route. En 1 an, le segment du véhicule léger électrique a progressé de + 12,76 %.
Baromètre mensuel : en France, plus de 150 000 véhicules électriques immatriculés !

Immatriculations de véhicules légers électriques : + 12,76 %


Sur les 9 premiers mois de l'année, 25 759 véhicules légers électriques ont été immatriculés, soit une progression de + 12,76 % par rapport à la même période en 2017 (contre + 6,2 % pour l'ensemble des immatriculations de véhicules légers, toutes motorisations incluses).

Le succès du véhicule électrique se confirme : au total, 20 223 voitures particulières (+ 7,78 %) et 5 536 utilitaires légers électriques (+ 35,62 %) ont été immatriculés depuis le début de l'année soit 1,29 % des ventes.

Le segment de l'hybride rechargeable affiche également une forte hausse avec 10 056 immatriculations en 2018 (+ 43,99 %).

Cécile Goubet, Secrétaire Générale de l'Avere-France commente ces chiffres. « Alors que le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) vient de publier son rapport spécial sur l'impact d'un réchauffement global de 1,5 degré et souligne l'urgence de la mise en œuvre de mesures politiques sans précédent, la décarbonation et l'électrification du transport sont plus d'actualité que jamais ! La France reste parmi les champions de la mobilité électrique en Europe. Côté filière, tout est presque en place pour une accélération du rythme. Nos actions doivent servir une montée en puissance sans précédent ! Nos efforts doivent se concentrer sur la baisse du différentiel des coûts d'acquisition entre véhicules électriques et thermiques, sur le renforcement du maillage du territoire en infrastructures de recharge et sur la communication pédagogique auprès du grand public ».


2 681 voitures particulières électriques : + 10,24 %


Les immatriculations de véhicules particuliers électriques ont repris des couleurs en septembre. 2 681 modèles ont été mis à la route, soit une hausse de + 10,24 % par rapport à la même période en 2017.

Avec 55,28 % de parts de marché, la Renault ZOE reste en première place du classement avec 1 482 unités immatriculées (+ 16,97 %). La Nissan Leaf arrive en seconde position avec 390 immatriculations (+ 65,96 %), suivie ex-aequo par la BMW i3 (- 8,55 %) et la Tesla Model S (- 7,76 %) avec 107 immatriculations chacune. En cinquième place, la Peugeot Ion a été immatriculée 85 fois (+ 77,08 %).

A noter également que 95 BMW i3 dotées d'un prolongateur d'autonomie ont été mises à la route en septembre (- 34,93 %).

Depuis le début de l'année, la Renault ZOE (10 840), la Nissan LEAF (3 391) et la BMW i3 (1 806 dont 848 dotées d'un prolongateur d'autonomie) sont les modèles les plus immatriculés. Le segment représente ainsi 1,22 % des véhicules particuliers mis à la route.


857 utilitaires électriques : + 53,04 %


Les immatriculations de véhicules utilitaires électriques continuent leur progression soutenue puisque 857 modèles ont été mis à la route, soit une hausse de + 53,04 % par rapport à septembre 2017.

Renault arrive en tête du segment avec 492 Kangoo ZE immatriculés (+ 62,91 %) et 172 ZOE (+ 237,25 %) et représente ainsi 77,48 % du marché de l'utilitaire électrique ce mois-ci. Le Peugeot Partner prend la troisième place (47 unités ; + 62,07 %), suivi de près et ex-aequo par le Goupil G4 (- 31,67 %) et le Nissan eNV200 (+ 7,89 %) avec 41 modèles immatriculés chacun.

Depuis le début de l'année, le Renault Kangoo ZE (2 892), la Renault ZOE (629) et le Peugeot Partner (528) sont les utilitaires les plus immatriculés. Avec un total de 5 536 unités, le segment de l'électrique représente 1,65 % de l'ensemble des utilitaires légers.


1 023 hybrides rechargeables : en recul de - 8,99 %


Le segment de l'hybride rechargeable est en baisse de - 8,99 % par rapport à septembre 2017 avec 1 023 véhicules mis à la route. Malgré cela, les immatriculations sont en hausse de + 43,99 % sur les 9 premiers mois de l'année avec 10 056 unités enregistrées.

La Mini Countryman continue de séduire les automobilistes puisqu'elle prend la première place du classement (197 unités immatriculées ; + 152,56 %). Le Mitsubishi Outlander arrive en deuxième position (137 ; + 291,43 %), suivi de la Volkswagen Golf (117 ; + 5,41 %), de la Volvo XC60 (103 ; + 93,34 %) et la BMW Série 2 (99 ; + 52,31 %).

Depuis le début de l'année, 3 marques se distinguent sur le segment : la Volvo XC 60 (895), la Mini Countryman (879) et La Mercedes GLC (853).


Illustrations : Avere-France / SAP

Permalien :