Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Engie et Arval lancent une offre locative complète pour véhicules électriques

Adressée aux professionnels comme aux particuliers, l’offre d’Engie et Arval associe la location de véhicules électriques à l’installation de bornes de recharge, éventuellement complétée par une offre de fourniture d'électricité d'origine renouvelable.
Engie et Arval lancent une offre locative complète pour véhicules électriques

Le lancement de cette offre commune alliant Arval et Engie vise à simplifier le passage aux véhicules électriques pour les entreprises, collectivités et particuliers.

Se présentant sous la forme d'un loyer mensuel « tout compris », l'offre comprend à la fois la location du véhicule électrique, fourni et assuré par Arval, ainsi que l'installation et la maintenance de points de recharge par Engie. Pouvant être déployée sur le lieu de l'entreprise, en voirie ou directement au domicile du client, cette offre recharge est associée à une option « énergie verte », également proposée par Engie.

« Cette nouvelle offre intégrée, coconstruite avec Arval, permettra de démocratiser l'accès aux véhicules électriques » a souligné Shankar Krishnamoorthy, Directeur général adjoint d'Engie, lors de la signature de l'accord avec Arval.


Lancement en Europe début 2019


Concernant l'ensemble du marché européen, l'offre mobilité électrique d'Arval et Engie sera lancée en Belgique début 2019 avant une arrivée en France prévue dans la foulée. Elle sera ensuite étendue à d'autres marchés tels que l'Italie, les Pays-Bas et le Royaume-Uni.

Pour les deux partenaires, cette offre conjointe vise à anticiper les besoins du marché et en particulier ceux des entreprises, de plus en plus enclines à intégrer des véhicules électriques au sein de leurs flottes. Selon le dernier baromètre annuel de l'Observatoire du véhicule d'entreprise, 26 % des d'entre elles ont l'intention d'acquérir des véhicules électriques au cours des trois prochaines années. Une part qui grimpe même jusqu'à 56 % pour les grandes groupes.


Illustration : Renault


Permalien :