Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Chargemap simplifie ses tarifs de recharge

L’opérateur de mobilité alsacien Chargemap vient de simplifier sa tarification de recharge, afin de la rendre plus compréhensible pour les utilisateurs du Chargemap Pass.
Chargemap simplifie ses tarifs de recharge

Temps passé, tranches fixes, énergie consommée… aujourd'hui, chaque opérateur y va de son propre calcul pour présenter et facturer aux clients l'usage de ses bornes de recharge. Un véritable casse-tête pour l'usager que tente de simplifier Chargemap avec l'introduction de nouvelles règles. Mises en place depuis ce jeudi 13 décembre, celles-ci s'adressent aux utilisateurs du Chargemap Pass et visent à rendre l'ensemble de l'écosystème beaucoup plus compréhensible par tous.


A la minute ou au kWh


Alors qu'il présentait jusqu'ici une ligne spécifique liée à sa commission en tant qu'opérateur de mobilité, Chargemap va désormais directement l'intégrer au prix service de recharge dont le montant sera présenté de façon plus globale. Objectif : rendre beaucoup plus simple l'évaluation du coût de recharge pour l'usager.

Pour l'opérateur de mobilité alsacien, deux modes d'affichage seront désormais privilégiés pour faciliter la compréhension des utilisateurs : à la minute ou au kWh. « Il nous semble beaucoup plus juste de facturer à la minute et non par "tranche". Certains réseaux facturent ainsi une heure de recharge, même si vous chargez quelques minutes. Nous voulons éviter cela » explique Chargemap, jugeant ce nouveau mode de calcul « plus juste » pour l'utilisateur.


Un affichage plus précis et uniformisé


En supprimant la ligne liée à sa commission et en optant un affichage à la minute ou au kilowattheure consommé, Chargemap souhaite uniformiser la présentation de l'information. Sur l'application et le site de l'opérateur, la tarification sera désormais affichée directement à côté de chacun des connecteurs disponibles sur la borne.

« Dans certains cas, les opérateurs peuvent appliquer des tarifs différents en fonction de la puissance de charge délivrée sur les connecteurs de la borne » justifie l'opérateur qui apporte ainsi des informations à la fois beaucoup plus précises et détaillées à ses usagers.


Des exceptions


Si elle privilégie désormais une facturation à la minute ou au kWh, Chargemap devra toutefois composer avec plusieurs exceptions. Selon les cas, les opérateurs peuvent facturer des frais supplémentaires au-delà d'une certaine durée, offrir une gratuité du service à certaines heures ou facturer des frais de lancement. Des situations qui perturbent l'affichage d'un tarif « lissé » mais que les équipes de Chargemap souhaitent réduire au minimum.


Illustration : Chargemap

Permalien :