Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

L'Espagne dévoile de nouvelles aides pour la mobilité électrique

Validé par le conseil des ministres espagnol le 15 février dernier, le plan Moves acte une nouvelle vague de financements pour l’acquisition de véhicules électriques et le déploiement de bornes de recharge à travers le pays. Au total, 45 millions d'euros seront investis pour la mobilité électrique.
L'Espagne dévoile de nouvelles aides pour la mobilité électrique

Doté d'un budget de 45 millions d'euros, le plan Moves succès aux précédents Movalt et MOVEA. Concentrée sur la mobilité électrique, la nouvelle enveloppe se répartie principalement entre des aides accordées pour l'acquisition de véhicules électriques ou hybrides rechargeables et des incitations pour la mise en place de bornes de recharge.


Jusqu'à 6 000 euros pour l'acquisition d'une voiture électrique


S'adressant à tous types de véhicules, le nouveau plan Moves prévoit un financement allant de 700 euros pour les deux-roues électriques jusqu'à 15 000 pour les camions, bus et gros utilitaires électriques.

Pour les personnes intéressées par une voiture particulière ou un utilitaire léger, la subvention du gouvernement peut aller jusqu'à 5 000 euros. Pour être appliquée, le concessionnaire doit s'engager à effectuer une remise minimale complémentaire de 1 000 euros, soit une aide globale de 6 000 euros pour l'acquéreur. Quant aux hybrides rechargeables, l'aide peut aller jusqu'à 1 300 euros si l'autonomie électrique se situe entre 12 et 32 kilomètres et jusqu'à 2 600 euros si elle se trouve entre 32 et 72 kilomètres.

A préciser que l'aide ne pourra s'appliquer qu'aux voitures électriques et hybrides rechargeables dont le prix n'excède pas les 40 000 euros, ou 45 000 euros pour les personnes à mobilité réduite et les familles nombreuses.


Une aide de 40 % pour les bornes de recharge


A l'instar du précédent plan Movalt, le nouveau dispositif prévoit également d'encourager l'installation de points de recharge.

Dirigées en particulier vers les points de charge rerapide, les aides pourront varier de 30 à 40 % du coût d'investissement selon le type de bénéficiaire.


Vélos électriques en libre-service et entreprises électromobiles


Outre l'acquisition de véhicules et de bornes de recharge, le programme Moves prévoit également le financement de dispositifs de vélos électriques en libre-service dans la limite de 100 000 euros par projet.

La mobilité en entreprises sera également encouragée avec des aides allant jusqu'à 50 % des coûts d'investissements avec une limitée fixée à 200 000 euros par projet.


Ouvert à tous


Particuliers, entreprises, artisans, collectivités locales ou organismes publics… le plan Moves est ouvert à tous jusqu'à épuisement des budgets alloués. Sa coordination est assurée par l'IDEA, une agence d'Etat équivalente à l'ADEME en France.

Permalien :