Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Baromètre trimestriel : le nombre de points de recharge ouverts au public progresse de 29 % en mars

Fin mars 2019, la France comptabilise 25 880 points de recharge accessibles et ouverts au public, un chiffre en hausse de + 4 % depuis janvier 2019 et de + 29 % par rapport à fin mars 2018. Cela représente 1 point de recharge pour 6,8 véhicules légers électriques en circulation.
Baromètre trimestriel : le nombre de points de recharge ouverts au public progresse de 29 % en mars

Retrouvez l'ensemble des données dans le Baromètre trimestriel en cliquant ici


L'Hexagone compte aujourd'hui 25 880 points de recharge accessibles et ouverts au public, soit + 29 % par rapport à mars 2018.

Pour Bruno Lebrun, Président de GIREVE, « Le maillage du territoire français en bornes de recharge continue de s'étendre avec une répartition désormais assez homogène. Mais pour permettre tous les types d'usages, il importe que se développent des réseaux denses dans les métropoles et grandes villes françaises ainsi que des stations de recharge rapides le long des autoroutes et routes nationales ».

Cécile Goubet, Secrétaire Générale de l'Avere-France, rappelle également l'importance de ce maillage d'ensemble. ''Les conducteurs de véhicules électriques doivent pouvoir facilement trouver une borne de recharge. Il faut pour cela poursuivre l'accompagnement des territoires dans le déploiement de leurs infrastructures. Bien que le programme de subvention de l'Ademe soit terminé, le programme Advenir permet de réduire de 40 % les coûts d'achat et d'installation en finançant jusqu'à 1 860 euros par point de recharge et offre des facilités pour l'installation de bornes à la demande. Une optimisation du maillage du territoire est en effet possible en développant un système d'installation à la demande à l'instar de Strasbourg ou Saint-Etienne, où les automobilistes peuvent choisir l'emplacement des futures bornes. Il est également possible de réduire les coûts en installant des points de recharge sur des lampadaires, comme cela a été testé avec succès à La-Roche-sur-Yon''.

Permalien :