Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

L’électromobilité poursuit sa montée en puissance sur les marchés mondiaux

Malgré la baisse des ventes du secteur automobile, la voiture électrique continue de gagner du terrain sur la plupart des marchés automobiles mondiaux au premier semestre 2019. Une dynamique dont la Chine et la Norvège restent les principaux moteurs.
L’électromobilité poursuit sa montée en puissance sur les marchés mondiaux

Publié par Center of Automotive Intelligence (CAM), un nouveau rapport analyse les principales tendances autour des ventes de véhicules électriques et hybrides rechargeables sur le premier semestre 2019. Six marchés internationaux sont étudiés : la Chine, la Norvège, les Pays-Bas, la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni.


La Chine leader en volume


Avec 628 000 immatriculations et une progression de + 52 % par rapport à l'an dernier, la Chine demeure le premier marché mondial du véhicule électrique. En un an, la part de marché des modèles électriques et hybrides rechargeables est passée de 2,9 à 5,1 % et ce malgré la morosité des ventes du secteur automobile, en chute de 12 %. Une croissance spectaculaire qui reste loin des chiffres observés en Norvège. Sur le semestre écoulé, la part de marché des véhicules électriques atteint désormais 56 % des nouvelles immatriculations, soit 9 points de plus qu'au premier semestre 2018 (47 %). Au total, 44 000 véhicules électriques ont été immatriculés sur la période, soit 22 % de plus que l'an dernier.

En matière de taux de pénétration, la Norvège est suivie de loin par les Pays-Bas. Au cours des six premiers mois de l'année, les véhicules électriques et hybrides rechargeables ont représenté 8,9 % des ventes de véhicules sur le marché néerlandais, soit une progression de 5,3 points en un an. En volume, les ventes ont bondi de 122 % en un an, passant de 9 000 à 20 000 unités écoulées.


Les immatriculations bondissent de + 20 % aux Etats-Unis


Outre-Atlantique, la tendance en faveur de l'électrique est également bien réelle. Second marché mondial en volumes, les Etats-Unis ont enregistré 149 000 immatriculations sur le semestre, soit 20 % de progression par rapport à l'an dernier.

Le taux de pénétration de l'électrique reste toutefois bien plus mesuré que sur les autres marchés (1,8 %).


Allemagne, France et Royaume-Uni à la traine


A l'échelle européenne, trois autres marchés sont analysés par la CAM. Désormais devant la France, tant en termes de volume que de taux de pénétration, l'Allemagne totalise 48 000 immatriculations sur les six premiers mois de l'année (+ 41 %). Cumulées, les ventes de voitures électriques et hybrides rechargeables représentent désormais 2,6 % des immatriculations de véhicules neufs. Avec 33 000 immatriculations (+ 35 %) et 2,5 % de parts de marché, la France affiche une croissance plus mesurée que son voisin d'Outre Rhin.Quant au Royaume-Uni, il est le seul marché analysé à voir ses ventes reculer. Avec 27 000 immatriculations enregistrées sur le semestre, le marché régresse de 7 % en un an. Idem en matière de taux de pénétration où la valeur passe de 2,2 % en 2018 à 2,1 % en 2019.


Illustrations : CAM

Permalien :