Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

En Haute-Savoie, le réseau de recharge Eborn rencontre un succès grandissant

Le SYANE, Syndicat des Energies et de l'Aménagement numérique de la Haute-Savoie, a dressé le bilan de l’utilisation de son réseau de recharge Eborn pour l’année écoulée. Si le nombre de bornes a doublé en un an, les utilisateurs sont 3 fois plus nombreux qu’en 2017 et la quantité d’énergie délivrée a été multipliée par 9 !
En Haute-Savoie, le réseau de recharge Eborn rencontre un succès grandissant

Le groupement Eborn, qui associe les réseaux de cinq syndicats d'énergie (Drôme, Ardèche, Isère, Hautes-Alpes et Haute-Savoie) est l'un des réseaux les plus étendus de France. Grâce à un badge RFID unique et une tarification commune, les 1 400 abonnés effectuent près de 40 000 charges chaque année sur les 600 bornes déployées.

En Haute-Savoie, les stations de recharge du SYANE ont rencontré un succès croissant en 2018. Avec 83 bornes supplémentaires installées en 2018, le réseau atteint désormais 145 bornes en service.

Déployé sur le territoire 142 communes ayant confié la compétence IRVE au syndicat d'énergie, le réseau haut savoyard compte 133 bornes 22 kW configurées en AC (courant alternatif) et 12 bornes rapides DC tri-standards délivrant jusqu'à 50 kW de puissance.


Une utilisation en nette augmentation


Avec l'extension du réseau et l'augmentation des ventes de véhicules électriques, l'utilisation des bornes du SYANE a largement augmenté au cours de l'année écoulée. Passant à 286, le nombre d'abonnés du service a été multiplié par trois par rapport à 2017 tandis que la quantité d'énergie a été multipliée par neuf, grimpant à 97 MWh en 2018 (12 MWh en 2017) pour 11 500 sessions de recharge réalisées (contre 2 200 en 2017).


Un réseau dont les utilisateurs semblent satisfaits. Selon une enquête menée au printemps 2018, 77 % d'entre eux se disent satisfaits voire très satisfaits du service.

En termes de répartitions des usages, 41 % des sessions sont réalisées par des abonnées individuels, 27 % en itinérance, 27 % par un paiement anonymisé (CB principalement) et 4 % par des flottes.


Une collaboration étroite entre le SYANE et SPIE City Networks


Sur la partie maintenance et intervention, le SYANE et SPIE City Networks ont renforcé leur suivi depuis le mois d'avril 2018, classant les opérations selon le type de qualification nécessaire. Sur l'ensemble de l'année, 287 interventions ont été réalisées dont une majeure partie liée à des problèmes de déconnexion et de défauts au niveau des équipements.

En effet, le SYANE signale des problèmes récurrents ayant pénalisé le service sur certains secteurs : manque de stabilité des premières bornes installées, mauvaise configuration des terminaux de paiement… Censés éviter les occupations par des véhicules thermiques ou des véhicules électriques non raccordés aux bornes, les capteurs de présence ont également entrainé une « désactivation injustifiée » de nombreux points de recharge au second semestre. Des problèmes qui ont déjà fait l'objet d'une série de corrections au cours de l'année 2019.


Des produits d'exploitation en augmentation mais ne couvrant que 22 % des charges


Sur l'aspect financier, le réseau du SYANE reste loin de l'équilibre puisque les produits d'exploitation récoltés (30 800 euros) ont toutefois augmenté de façon significative et permettent désormais de couvrir 22 % des charges d'exploitation (135 200 euros) sur l'année écoulée.


A la rentrée 2018, le SYANE a décidé d'expérimenter la mise en place de véhicules électriques partagés sur 5 bornes faiblement utilisées du territoire de la Communauté d'Agglomération du Grand Annecy. Opérés par Citiz et financés par le Grand Annecy, ces 5 véhicules ont permis d'augmenter de 30 % la quantité d'énergie délivrée rien que sur le 4e trimestre.


De nouvelles perspectives pour 2019


Alors que 2018 a permis d'achever la première phase du déploiement, l'année 2019 est présentée comme une année de « consolidation » qui permettra de mieux préparer 2020.

Si un agrandissement du réseau Eborn est d'ores et déjà prévu avec à terme 11 syndicats départementaux, l'un des projets majeurs du SYANE est la consultation pour la mise en place d'une délégation de service public commune à l'ensemble du réseau. En tant que coordinateur du réseau, le SYANE veut déléguer à un concessionnaire l'exploitation, la maintenance et la supervision des bornes existantes ainsi que la conception, le financement et la réalisation de nouvelles stations de recharge, le tout pour une durée prévisionnelle de 8 ans.

Permalien :