Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

PSA inaugure son site de production de moteurs électriques en Moselle

Placé au coeur de la stratégie d’électrification du Groupe PSA, le site de Trémery en Moselle vient d’inaugurer la ligne d’assemblage des groupes motopropulseurs électriques qui équiperont la nouvelle offre 100 % électrique du constructeur.
PSA inaugure son site de production de moteurs électriques en Moselle

Alors qu'il lancera l'an prochain sa nouvelle offensive électrique avec une gamme de 4 véhicules construite sur la plateforme e-CMP (Peugeot e-208 et e-2008, DS 3 Crossback e-Tense et Opel Corsa-e), le Groupe PSA a inauguré à Trémery la ligne d'assemblage chargée d'assurer la production de ses groupes motopropulseurs électriques.

Basé en Moselle, Trémery est un site historique pour le groupe industriel français qui a investi 10,5 millions d'euros pour y intégrer cette première ligne d'assemblage électrique. Fonctionnel depuis plus de 40 ans, le site se limitait jusqu'ici à la production de composants pour véhicules essence et diesel. En 2018, 1 750 000 moteurs thermiques et 982 000 boîtes de vitesses y ont été produits.

« L'installation de la ligne d'assemblage des « eGMP » a été réalisée en tout juste 10 mois » commente le constructeur. Composée d'un atelier de 3500 m², la ligne de production sera pilotée par une équipe de 25 salariés. Un personnel qui sera progressivement renforcé pour atteindre 150 employés à l'été 2020. Les moteurs y seront assemblés en 45 minutes, soit moitié moins que les moteurs conventionnels. Réservés aux modèles 100 % électriques, ces moteurs serviront aussi bien aux véhicules particuliers qu'aux futurs modèles utilitaires des différentes marques du groupe.

En termes d'objectifs, PSA prévoit la production de 120 000 moteurs dès 2020 puis 180 000 en 2021.


Une production ouverte à d'autres constructeurs


Si PSA commencera par privilégier l'équipement de ses propres véhicules, l'idée est aussi de pouvoir fournir ces moteurs électriques à des constructeurs partenaires.

Ciblant à terme une capacité de production de 900 000 moteurs électriques, le site de Trémery s'appuiera sur la co-entreprise « Nidec PSA e-motors » pour toucher de nouveaux marchés. Créée en 2017 avec Nidec Leroy-Somer, celle-ci souhaite à terme pouvoir y produire une gamme complète de moteurs à destination des véhicules électriques et hybrides.


Illustration : Groupe PSA

Permalien :