Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Emmanuel Macron à Nersac en soutien à l’Airbus de la batterie

Présent pour assister au lancement d’une nouvelle coentreprise dédiée à la fabrication de batteries portée par Total, Saft, Opel et PSA, le Président Emmanuel Macron a appelé à réconcilier industrie et écologie.
Emmanuel Macron à Nersac en soutien à l’Airbus de la batterie

Organisée jeudi 30 janvier, la visite du Président Emmanuel Macron a été l'occasion d'officialiser la création d'Automotive Cell Company (ACC), une coentreprise réunissant Saft, filiale de Total, ainsi que le Groupe PSA. Détenue à parts égales par les deux groupes dans sa phase pilote, celle-ci passera dans sa phase de production commerciale aux mains du Groupe PSA avec une participation de Saft réduite à 33 %.

Doté de près de 1,3 milliard d'euros de financements publics dans le cadre de l'initiative des grands projets d'intérêt européen commun (IPCEI) autorisée par la Commission européenne, le projet prévoit la mise en place d'un premier site pilote mi-2021. Intégré au sein de l'usine Saft de Nersac, celui-ci représente un investissement de 200 millions d'euros et générera environ 200 emplois hautement qualifiés en Nouvelle-Aquitaine pour développer la nouvelle filière européenne de la batterie.

Une première phase qui doit préparer à une production à plus grande échelle avec un nouveau site prévu à horizon 2023 dans le nord des Hauts-de-France. D'abord doté d'une capacité de 8 GWh, celui-ci passera ensuite à 24 GWh. Il sera complété par un site similaire implanté en Allemagne qui permettra d'atteindre une capacité combinée de 48 GWh à horizon 2030. « Cela représenterait la production d'un million de batteries par an, soit environ 10 à 15% du marché européen » chiffrent les partenaires du consortium qui estiment que près de 5 milliards d'euros d'investissement seront nécessaire à l'achèvement du projet.

« Je suis convaincu que ce projet, avec notre partenaire Total / Saft, va créer un acteur de référence dans le développement et la production de cellules de batterie automobile en Europe » a déclaré le Président du Groupe PSA, Carlos Tavares.


Un défi industriel majeur


Présenté comme une « coopération européenne efficace et ambitieuse », l'Airbus des batteries vise à offrir à l'Europe une véritable filière industrielle dans le domaine de la fabrication de cellules. Lancée fin 2018 et soutenue par la Commission européenne, cette initiative franco-allemande a depuis été rejointe par d'autres pays européens. La Belgique, la Finlande, l'Italie, la Pologne et la Suède ont ainsi intégré cette aventure paneuropéenne qui regroupe désormais 17 participants, principalement des acteurs industriels.

« L'Etat français sur ce programme et l'ensemble des collectivités publiques françaises vont mettre 850 millions d'euros. L'Etat français en met 690, donc c'est un investissement massif du Gouvernement en la matière et il y a un investissement qui est fait par la région Nouvelle-Aquitaine et par la région Hauts-de-France, qui sont les deux régions qui s'engagent aux côtés de l'Etat dans cette stratégie » a souligné le Président français lors de son déplacement à Nersac.

Permalien :