Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

L’Agence Parisienne du Climat accompagne le déploiement de bornes de recharge en copropriété

Soutenue par Enedis et la Ville de Paris et réalisée en partenariat avec l’Avere-France, l’initiative de l’Agence Parisienne du Climat vise à faciliter l’installation de bornes de recharge dans le résidentiel collectif.
L’Agence Parisienne du Climat accompagne le déploiement de bornes de recharge en copropriété

Considérée comme un pilier indispensable au déploiement de la mobilité électrique, la recharge en copropriété s'impose peu à peu comme un sujet majeur pour les collectivités. A Paris, où la sortie du diesel est amorcée pour 2024 et 2030 pour les véhicules essence, le résidentiel privé représente aujourd'hui 65 % du stationnement. Malgré le droit à la prise et les aides financières, les freins pour l'usage restent nombreux. De quoi décourager l'acte d'achat et ralentir l'essor de la mobilité électrique dans la capitale.

« Au sein des copropriétés, l'enjeu se trouve dans la rapidité et l'efficacité du déploiement des infrastructures, qui nécessitent un réseau électrique et un raccordement appropriés » souligne l'Agence Parisienne du Climat (APC). Forte de son expérience dans le conseil des copropriétés sur la rénovation énergétique, l'APC a décidé de s'inscrire dans la démarche. Une initiative menée avec l'appui technique des équipes d'Enedis et en partenariat avec l'Avere-France et la Ville de Paris.


Une étude pour mieux accompagner les projets


« L'enjeu est d'anticiper les futurs besoins de recharge des véhicules électriques en accompagnant les copropriétés dans l'installation d'IRVE » résume l'Agence Parisienne du Climat.

En pratique, l'objectif poursuivi est double. Il s'agit dans un premier temps de réaliser un état des lieux des équipements dont disposent actuellement les copropriétés pour approfondir la connaissance du parc automobile parisien. Complétée par les données déjà recensées par différents outils, cette analyse aboutira à une hiérarchisation des différents types de bâtiments et à l'établissement d'un plan d'action opérationnel. Ce dernier servira à partir à la rencontre des copropriétés ciblées pour les accompagner dans leurs futures démarches d'installation.

Faisant écho à un premier rapport sur les copropriétés chauffées au fioul, cette nouvelle étude doit permettre d'analyser plus finement les besoins des copropriétés parisiennes en matière d'infrastructures de recharge. Elle s'inscrit en parallèle des différentes politiques publiques déjà engagées sur le territoire.

« L'Agence Parisienne du Climat accompagne 90 % des projets de rénovation énergétique globale des copropriétés à Paris, en lien avec la Ville de Paris. Elle connaît les interlocuteurs, les leviers et les freins au déploiement des infrastructures de recharge lente pour les véhicules électriques dans les parkings. Ce programme mené avec Enedis a pour objectif de favoriser le développement de mobilités plus durables, et d'améliorer la qualité de l'air à Paris » souligne Karine Bidart, Directrice Générale de l'Agence Parisienne du Climat.


De nombreux financements disponibles pour l'installation de bornes de recharge


Afin de faciliter l'installation de points de recharge, les syndics de copropriété peuvent bénéficier de multiples dispositifs de soutien.

Le programme ADVENIR finance ainsi jusqu'à 50 % des travaux de pré-équipement en vue de l'installation de bornes, une aide cumulable avec les autres primes ADVENIR.

De plus, la Ville de Paris accompagne les copropriétés désireuses d'installer des points de recharge à destination des résidents et des visiteurs avec une subvention couvrant 50 % du coût hors-taxes des travaux, dans la limite de 500 euros par point de charge et de 4 points de charge par copropriété. Le pré-équipement électrique du parking bénéfice d'une aide de 50 % du montant hors taxe dans la limite de 4 000 euros.

Permalien :