Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Les immatriculations de bus électriques bondissent en Europe

Avec 1 774 exemplaires mis en circulation, les bus électriques ont représenté 4,1 % des immatriculations européennes en 2019. Par rapport à 2018, la filière enregistre un bond de + 184 %.
Les immatriculations de bus électriques bondissent en Europe

Si le diesel continue de représenter 85 % des immatriculations sur le segment du bus en Europe, l'électrique ne cesse de gagner des parts de marché selon les chiffres de l'Association européenne des constructeurs automobiles ACEA.

A l'échelle européenne et en intégrant la Suisse et la Norvège, les ventes de bus à motorisations alternatives ont représenté 15 % des immatriculations l'an dernier. Dans le domaine du 100 % électrique, les immatriculations ont augmenté de + 184 %, passant de 624 unités en 2018 à 1 774 au cours de l'année écoulée.

Sur l'hybride, le constat est identique. Avec 2 021 immatriculations au total, le segment progresse de + 63 % par rapport à 2018 et représente désormais 4,8 % du marché.


Les Pays-Bas et la France en tête du marché de l'électrique


Au classement par pays, les Pays-Bas arrivent en tête avec 381 unités écoulées. L'électrique y détient une part de marché record et représente 40,7 % de l'ensemble des bus écoulés à travers le pays.

En hausse de + 200 % par rapport à 2018, la France se classe sur la seconde marche du podium grâce. Avec 285 exemplaires écoulés, l'électrique s'accapare 4,2 % des immatriculations dans l'Hexagone.

Arrivent ensuite l'Allemagne (187 unités ; 2,9 %), la Norvège (157 ; 6,8 %), le Royaume-Uni (124 ; 1,9 %) et l'Espagne (103 ; 3,2 %). Septième du classement européen, le Danemark affiche l'un des plus forts taux d'adoption du marché européen puisqu'avec 100 bus électriques mis en circulation, l'électrique représente 18,5 % des immatriculations du pays.


L'Allemagne, reine de l'hybride


Sur l'hybride, la majeure partie des immatriculations se concentrent sur six pays européens. Avec 454 bus mis à la route, l'Allemagne arrive en tête, suivie de près par l'Espagne (427) et la Belgique (371). Arrivent ensuite l'Italie (255), la France (210) et les Pays-Bas (125).


Crédits illustrations : RATP / ACEA

Permalien :