Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Plan de relance du Gouvernement : les annonces consacrées à la mobilité électrique

Présenté le jeudi 3 septembre 2020, le plan de relance du Gouvernement érige la transition écologique en axe stratégique de développement. Sur les 30 milliards d’euros qui lui sont consacrés, plus d’un tiers est alloué aux transports. Aides à l’achat de véhicules électriques et hybrides rechargeables, points de recharge, hydrogène : l’Avere-France fait le point sur les principales mesures dédiées à la mobilité électrique.
Plan de relance du Gouvernement : les annonces consacrées à la mobilité électrique

Si le ferroviaire et les « mobilités du quotidien » (transports en commun, pistes cyclables) représentent la moitié de l'enveloppe budgétaire accordée aux transports, les autres moyens de locomotion ne sont pas oubliés pour autant. Les aides à l'achat de voitures électrifiées, notamment, sont maintenues.


Les aides à l'achat de véhicules électriques et PHEV maintenues


Dans la continuité du plan de soutien à la filière automobile du mois de mai, le plan de relance a notamment vocation à soutenir la demande en véhicules électrifiés. Pour ce faire, 1,9 milliard d'euros sera mobilisé pour maintenir le bonus écologique et la prime à la conversion entre 2020 et 2022. Si l'un comme l'autre gardera les mêmes montants jusqu'à la fin de l'année (voir ici notre article sur le bonus écologique 2020 et notre article sur la nouvelle prime à la conversion), ceux-là pourront être amenés à évoluer ensuite.


La prime à la conversion devrait d'ailleurs s'ouvrir aux véhicules lourds électriques et hydrogène. Une mesure qui, si elle est actée, permettrait d'accélérer le verdissement du parc de véhicules industriels.


100 000 points de recharge d'ici fin 2021 et verdissement du parc automobile de l'Etat


Déjà annoncé le 26 mai dernier, le Gouvernement rappelle l'objectif de 100 000 points de recharge sur le territoire pour fin 2021. En tout, ce seront 550 millions d'euros qui seront débloqués pour accélérer les travaux d'infrastructures de transport, incluant notamment le déploiement de bornes de recharge pour véhicules électriques sur les routes nationales et les autoroutes.

En parallèle, 50 millions d'euros serviront à accroître la « résilience » des réseaux de distribution électrique en zone rurale (par exemple face aux évènements climatiques) et 180 millions à verdir le parc automobile de l'Etat. Cela comprend le remplacement des 64 000 véhicules de la police nationale, de la gendarmerie et des douanes par des véhicules électriques ou hybrides (lire notre article : Les forces de l'ordre vont recevoir 1 150 véhicules électriques).


Une place importante donnée à l'hydrogène


Enfin, et c'est l'une des annonces fortes de ce plan de relance, 7 milliards d'euros seront mobilisés d'ici 2030 au développement de l'hydrogène vert dont 2 milliards avant 2022. Pour l'instant, le Gouvernement n'entre pas dans les détails : l'hydrogène fera l'objet d'un plan à part entière, dévoilé le mardi 8 septembre. L'automobile et l'aviation seront concernés.


Permalien :