Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Trois questions à Eric Plaquet, le nouveau président de GIREVE

Depuis septembre, Eric Plaquet a pris la présidence de GIREVE, la plateforme d'itinérance de la recharge qui met en relation les opérateurs de mobilité et d’infrastructures pour faciliter la recharge des conducteurs de véhicules électriques et leur permettre de localiser des bornes rapidement. A travers ses expériences, Eric Plaquet a beaucoup œuvré à l’international et dans l’écosystème des véhicules électriques notamment. L’Avere-France l’a rencontré pour en savoir plus sur sa mission en tant que Président et sur l’avenir de GIREVE.
Trois questions à Eric Plaquet, le nouveau président de GIREVE

Eric Plaquet, vous prenez la succession de Bruno Lebrun qui présidait GIREVE depuis sa création en 2013. Quelles sont vos ambitions en tant que nouveau président ?


Sous la direction de Bruno Lebrun et en l'espace de 6 ans, GIREVE est devenue la première plateforme d'interopérabilité européenne, permettant aux centaines de milliers d'abonnés de ses partenaires eMSP (electric Mobility Service Provider - opérateur de service de recharge) de se recharger sur les bientôt 100 000 points de recharge de ses partenaires CPO (Charge Point Officer - opérateur de recharge) dans 25 pays. Je viens soutenir notre nouvelle phase de croissance tant en termes d'offre de services que de déploiement géographique.

Cela ne signifie pas la mise en place d'une nouvelle direction : nos équipes, à tous les niveaux, ont démontré leur compétence et leur attachement dans la durée au lancement de la plateforme. Notre développement va ouvrir la voie à l'arrivée de nouveaux talents et l'équipe actuelle sera le socle sur lequel nous nous appuierons. Dans le même esprit, nous avons construit des liens forts avec nos partenaires et avons pour ambition de les renforcer afin de faire de GIREVE la solution d'interopérabilité naturelle de tous les opérateurs en Europe.


Quels sont les projets à venir pour GIREVE, notamment concernant son expansion en Europe ? Quelles sont les priorités que vous avez fixées ?



En l'espace d'un an, nous avons doublé le nombre de points de recharge ouverts à l'itinérance par nos partenaires CPO. Nous avons une excellente couverture en France, au Benelux et en Irlande et nous progressons rapidement ailleurs, notamment en Europe Centrale et en Europe de l'Est. Nous observons également un changement de stratégie des opérateurs dans des territoires jusqu'ici peu sensibles à l'interopérabilité, notamment dans les Pays Nordiques et en Grande-Bretagne.
Les opérateurs de mobilité ont aussi été nombreux à nous rejoindre depuis un an. Nous sommes très fiers de travailler avec des grands noms du monde de l'automobile, de l'énergie et du transport mais aussi avec les petites et moyennes structures qui se sont lancées avec nous, et avec succès ! dès le démarrage de leurs activités.

Au-delà de la couverture, l'enjeu pour nous est d'accompagner la croissance des usages sur ces centaines de réseaux hétérogènes, d'uniformiser les parcours clients, et de donner des outils supplémentaires aux opérateurs en recherche d'amélioration constante de la qualité de leurs services.
Nous avons déjà lancé cette année plusieurs services pour faciliter le travail quotidien de nos clients opérateurs et constatons d'excellents premiers retours.

Bien qu'étant un pur acteur B2B, nous avons également un rôle important à jouer dans l'expérience de recharge des conducteurs de véhicules électriques. Nous accélérons donc le développement de services à destination de nos eMSP qui leur permettront très prochainement de rendre plus simples et compréhensibles les tarifs applicables à une recharge et de mieux informer leurs abonnés sur l'état de disponibilité des bornes de recharge.

En plus de ces services, nous allons faire aboutir dans les mois à venir plusieurs développements techniques majeurs concernant le pilotage intelligent des recharges de véhicules en interaction avec le système électrique, l'authentification sécurisée des usagers via la norme 15118, de nouvelles formes de tarification dynamiques proposées par les opérateurs aux usagers, ou encore la facilitation des paiements des services de roaming entre opérateurs.


GIREVE adhère à l'Avere-France depuis 2014. Comment s'est exprimée votre collaboration depuis tout ce temps, et comment va-t-elle continuer ?



Depuis notre création, nous travaillons étroitement avec l'Avere-France et ses adhérents.

Pour promouvoir la mobilité électrique et donner des clés de compréhension du marché français, nous avons mis en place le baromètre des infrastructures de recharge pour véhicules électriques et fournissons une cartographie des points de recharge sur le site je-roule-en-electrique.fr.

Depuis le lancement du programme de financement Advenir, nous accompagnons l'Avere-France, ECO CO2, ainsi que les installateurs et les bénéficiaires de primes dans le déploiement d'une infrastructure de recharge interopérable et aidons au suivi des sessions de recharge fournies par ces infrastructures.

Notre positionnement sur le marché implique un lien fort avec l'Avere-France et l'ensemble de la filière qu'elle représente. Il est important pour nous de partager les enjeux et les objectifs de tous les acteurs de la chaine. Nous participons déjà aux groupes de travail et à la gouvernance de l'association et souhaitons soutenir son action en l'aidant à porter la voix française à Bruxelles.

Afin de reproduire les succès de cette collaboration, nous avons également rejoint les instances comparables au niveau européen, et sommes aujourd'hui membres de l'AEDIVE en Espagne, EVA en Ecosse, AVER en Roumanie, PSPA en Pologne, BEM et BDEW en Allemagne. Chacun de ces partenariats est spécifique, et nous prévoyons de les développer au fil de l'apport de notre expertise sur chacun de ces marchés.

Photo par Karine Péron Le Ouay

Permalien :