Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

L’ACEA alerte sur le manque de bornes de recharge pour véhicules électriques

Publié fin octobre 2020, un nouveau rapport de l’Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA) pointe du doigt le manque d’infrastructures de recharge en Europe.
L’ACEA alerte sur le manque de bornes de recharge pour véhicules électriques

Dressant un nouvel état des lieux du développement de l'électromobilité en Europe, la seconde édition du rapport « Making The Transition to Zero Emission Mobility » de l'ACEA s'inquiète du retard pris sur le déploiement des bornes de recharge.

Pour l'ACEA, le déploiement des infrastructures ne suit pas le rythme de l'augmentation du parc de véhicules. Alors que les ventes de voitures électriques et hybrides rechargeables au sein de l'UE ont progressé de 110 % au cours des trois dernières années, le nombre de points de recharge n'a augmenté que de 58 % sur la même période, annonce l'association.

« C'est potentiellement très dangereux, car nous pourrions bientôt atteindre un point où la croissance de l'utilisation des véhicules électriques stoppe si les consommateurs concluent qu'il n'y a tout simplement pas assez de points de charge où ils doivent voyager ou qu'ils doivent faire la queue trop longtemps pour un chargeur rapide » alerte le directeur général de l'ACEA, Eric-Mark Huitema.




Des bornes de recharge rapides trop rares



A l'échelle européenne, l'ACEA dénombre près de 200.000 points de recharge en activité à fin 2019, dont seulement 28 586 adaptés à la recharge rapide avec des puissances délivrées supérieures ou égales à 22 kW.

Le reste des points de recharge (plus de 170.000) concerne la charge dite « normale » avec des statistiques qui intègrent souvent de simples prises qui ne sont plus forcément adaptées aux batteries à grande capacité des nouveaux véhicules lancés sur le marché.




Une répartition trop hétérogène



Déjà mentionnée l'an dernier lors de la publication de la première édition du rapport, la répartition des infrastructures de recharge reste trop hétérogène. Représentent 27 % de la superficie de l'ensemble du continent, quatre pays concentrent aujourd'hui 75 % de l'ensemble des bornes déployées en Europe : les Pays-Bas, l'Allemagne, la France et le Royaume-Uni.

Avec près de 51.000 points de charge opérationnels, les Pays-Bas restent le pays le mieux équipé. Avec respectivement 40.517 et 28.928 points de recharge, l'Allemagne et la France complètent le podium tandis que le Royaume-Uni arrive quatrième avec 28.538 points de charge en service.


En matière de recharge rapide, l'Allemagne et le Royaume-Uni restent les deux pays européens les mieux équipés avec respectivement 6314 et 6.179 points de charge en service.

« Bien qu'il y ait eu une forte croissance du déploiement des infrastructures depuis 2014 (+ 480%), le nombre total de points de recharge disponibles dans toute l'UE est bien loin de ce qui est requis » souligne l'ACEA qui donne un objectif de 2,8 millions de points de charge d'ici à 2030.

En savoir plus : https://www.acea.be/uploads/publications/ACEA_progress_report_2020.pdf#page=22

Permalien :