Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

En Europe, près d’une voiture sur 10 est électrique ou hybride rechargeable

Avec 273.809 unités écoulées, les véhicules électriques et hybrides rechargeables ont représenté près de 10 % des immatriculations européennes au cours du troisième trimestre 2020.
En Europe, près d’une voiture sur 10 est électrique ou hybride rechargeable

Retrouvez notre baromètre des immatriculations du mois d'octobre 2020

Entre la mise en place des nouvelles normes européennes en matière de CO2 et la multiplication des aides gouvernementales destinées à faire rebondir le marché automobile suite à la crise sanitaire, les véhicules électriques et hybrides rechargeables ont enregistré au troisième trimestre 2020 des résultats record en Europe. Par rapport à la même période en 2019, les ventes ont été multipliées par trois rapporte le dernier baromètre publié par l'association européenne des constructeurs automobiles (ACEA). Avec 273 809 unités écoulées, les véhicules électriques et hybrides rechargeables ont représenté 9.9 % des vente du marché européen.


L'hybride rechargeable devant l'électrique



Dans le détail, l'hybride rechargeable surpasse pour la première fois le tout électrique. Avec 138.348 exemplaires écoulés au 3ème trimestre, les ventes du segment ont été presque multipliées par 5 par rapport aux 29.557 unités immatriculées à la même période l'an dernier. Avec 56 341 immatriculations, l'Allemagne est le pays où la technologie est la plus populaire. A eux seuls, nos voisins d'outre-rhin ont représenté plus de 40 % du marché européen. Classés deuxième et troisième, la France et la Suède totalisent respectivement 20.090 et 16.915 immatriculations.

En hausse de 132,3 % par rapport à l'an dernier, le 100 % électrique totalise 135 461 immatriculations au troisième trimestre. Avec 54.170 nouveaux véhicules mis sur les routes, l'Allemagne reste une nouvelle fois en tête. La France termine à la seconde place avec 25 570 unités écoulées tandis que les Pays-Bas arrivent troisième avec 14 355 immatriculations. Au total ces trois marchés cumulent 94 095 immatriculations, représentant à eux seuls près de 70 % des immatriculations enregistrées sur le sol européen.


25 % d'énergies alternatives



En intégrant les immatriculations de véhicules hybrides non rechargeables ainsi que les technologies GPL, GNV et E85, les véhicules à énergies alternatives ont représenté 25 % du marché automobile européen au cours du 3ème trimestre.

En volume, les ventes ont doublé, passant de 337 108 unités l'an dernier à 678.777 au cours du dernier trimestre. Avec des hausses respectives de 159.8 et 144 %, l'Allemagne et la France ont enregistré les progressions les plus marquées.



L'essence et le diesel en perte de vitesse



Au cours du troisième trimestre, les classiques voitures essence et diesel ont à nouveau perdu du terrain. Entre le 3e trimestre 2019 et le 3e trimestre 2020, leur part de marché globale est passée de 88.6 à 75.6 %.

Dans le détail, le diesel a représenté 27,8% du marché. Au total, 766.146 unités ont été immatriculées, soit 13.7 % de moins qu'en 2019. Sur l'essence, la chute est encore plus marquée. A -24.3 %, le marché est passé de 1.7 million d'unités l'an dernier à 1.3 million au dernier trimestre, descendant pour la première fois depuis 2016 sous la barre des 50 % (47.5 %).

https://www.acea.be/press-releases/article/fuel-types-of-new-cars-petrol-47.5-hybrids-12.4-electric-9.9-market-share-t

Permalien :