Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Batterie : l’Europe valide un nouveau projet paneuropéen

Dans le cadre du dispositif IPCEI, la Commission européenne vient de valider le financement d’un nouveau projet d’envergure dans le domaine des batteries. Dénommé « European Battery Innovation », celui-ci sera financé par douze Etats membres.
Batterie : l’Europe valide un nouveau projet paneuropéen

Allemagne, Autriche, Belgique, Croatie, Espagne, Finlande, France, Grèce, Italie, Pologne, Slovaquie et Suède. Inscrit dans le cadre de l'Airbus des batteries, le projet « European Battery Innovation » réunit douze Etats membres. Ces derniers apporteront 2,9 milliards d'euros de financement au projet. « Ce financement public devrait permettre de mobiliser 9 milliards d'euros supplémentaires en investissements privés, soit plus du triple de l'aide publique » souligne le communiqué Commission Européenne.

De l'extraction des matières premières à la conception et industrialisation des packs et des cellules jusqu'à leur recyclage, le projet couvre l'ensemble de la chaine de valeur des batteries. Son objectif : contribuer au développement de nombreuses innovations technologiques, y compris dans la mise en place de nouvelles chimies et de procédés industriels inédits.



Une quarantaine de participants experts



De la jeune startup au grand groupe industriel, le projet « European Battery Innovation » fédère une quarantaine de participants experts dans différents domaines. Etalé jusqu'en 2028, le projet prévoit plus de 300 collaborations. Il mobilisera plus de 150 participants externes issus de toute l'Europe.

« La chaîne de valeur des batteries joue un rôle stratégique dans la réalisation de nos ambitions en matière de mobilité et de stockage énergétique propres. La mise en place, en Europe, d'une chaîne de valeur complète, décarbonée et numérisée pour les batteries nous permet de doter notre industrie d'un avantage concurrentiel, de créer des emplois tant attendus et de réduire nos dépendances non désirées à l'égard de pays tiers - en un mot, de devenir plus résilients » résume Thierry Breton, commissaire chargé du marché intérieur.

« Ce solide projet paneuropéen contribuera à révolutionner le marché des batteries. Il renforcera également notre autonomie stratégique dans un secteur qui est vital pour la transition verte et la résilience à long terme de l'Europe » ajoute Maroš Šefcovic, vice-président de la Commission chargé de l'alliance européenne pour les batteries. « D'ici à 2025, nos actions entreprises dans le cadre de l'alliance européenne pour les batteries aboutiront à une industrie dont la robustesse permettra d'approvisionner chaque année au moins six millions de voitures électriques en énergie » poursuit-il.

C'est la deuxième fois que la Commission européenne donne le statut d'IPCEI à une initiative liée aux batteries. Rassemblant 17 industriels européens, la première avait été validée en décembre 2019 pour un montant de 3,2 milliards d'euros. Côté français, elle comprenait notamment un financement d'une usine pilote à Nersac, en région Nouvelle-Aquitaine.

Source : https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/IP_21_226

Permalien :