Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Les nouveautés électriques du salon de Munich 2021

Concepts ou véhicules de série, le salon IAA de Munich a permis aux constructeurs de présenter leurs dernières nouveautés électriques. Petit tour d’horizon…
Les nouveautés électriques du salon de Munich 2021

Après 18 mois d'arrêt en raison de la pandémie, les salons automobiles sont de retour. Remplaçant du salon IAA de Francfort, celui de Munich s'est tenu du 6 au 12 septembre 2021 et a été l'occasion, pour les constructeurs, de présenter leurs dernières nouveautés.


Des constructeurs allemands très présents



Avec sa gamme EQ, Mercedes a été l'une des marques les plus offensives à Munich. Outre la présentation en première mondiale de la nouvelle berline EQE, petite sœur de l'EQS, le constructeur y a annoncé le futur Classe G électrique à travers le concept EQG. Sur un volet plus haut de gamme, Mercedes a également dévoilé sa première AMG électrique, basée sur l'EQS, ainsi qu'une Maybach EQS, un grand SUV préfigurant l'arrivée d'une offre électrique au sein de la branche ultra-luxueuse.

Devenu propriété conjointe de Daimler et du chinois Geely, Smart a officialisé à Munich son nouveau positionnement. Fini les micro-citadines, place au SUV. Du gabarit d'une Mini Countryman, le Concept #1 annonce le futur SUV 100 % électrique de la marque.

Chez Volkswagen, la famille ID s'agrandit. Outre la présentation de l'ID.5, future version Coupé de l'ID.4, le constructeur a révélé au salon de Munich le concept ID.LIFE. Préfigurant l'arrivée d'une petite voiture électrique à moins de 20 000 euros hors bonus, celui-ci prend la forme d'un petit crossover de la taille d'une Polo. Il fera partie des premiers modèles de la marque à recourir à la plateforme MEB-Entry. Avec son moteur électrique de 172 kW, alimenté par une batterie de 57 kWh, il promet 400 kilomètres d'autonomie.

BMW, enfin, en parallèle de la présentation de sa berline i4, nous a plongé dans l'avenir avec le concept i Vision Circular. Imaginant la « voiture de 2040 », celui-ci fait largement appel aux matériaux recyclés et met l'accent sur l'économie circulaire.


La Megane E-Tech électrique, star française du salon



A Munich, Renault mettait à l'honneur sa nouvelle Megane E-Tech électrique. Cette compacte polyvalente 100 % électrique sera le premier modèle de Renault à reposer sur l'architecture CMF-EV, commune aux différentes marques de l'Alliance.

Déclinée en deux motorisations (130 et 218 ch) et deux configurations batteries (40 et 60 kWh), la Renault Megane e-Tech électrique annonce jusqu'à 470 km d'autonomie et sera fabriquée à Douai (Nord). Elle entamera sa commercialisation début 2022 avant d'arriver dans les concessions au printemps.


Les constructeurs chinois à l'offensive



De plus en plus présentes sur le marché européen, les marques chinoises ont profité de Munich pour présenter leurs gammes.

Si Xpeng a fait le choix de présenter virtuellement une offre composée de six modèles, Great Wall Motor était bien présent physiquement sur le salon pour le lancement de deux marques inédites sur le marché européen. ORA, notamment, mettait en lumière à Munich la CAT, une compacte 100 % électrique. Alimentée par une batterie de 63 kWh, celle-ci annonce 400 kilomètres d'autonomie. Elle sera lancée en 2022 sur le Vieux Continent.


Des innovations côté recharge



Siemens a présenté un dispositif de recharge autonome, tandis que Bosch a dévoilé un nouveau système de recharge universel. Grâce à un jeu d'adaptateurs, celui-ci permet de réunir sur un seul et même câble la traditionnelle prise domestique (E/F) et la prise Type 2.


Les deux-roues électriques à l'honneur



Ouvert sur l'ensemble des nouvelles mobilités, le salon de Munich a également mis à l'honneur les deux-roues. Chez BMW, le show a été assuré par le maxi-scooter électrique CE 04. Successeur du C-Evolution, il sera lancé en 2022.

Permalien :