Les scooters électriques de Cityscoot intègrent la plateforme Uber

Dans le cadre du salon Autonomy, Uber a annoncé l’intégration des scooters électriques Cityscoot au sein de son application. Un nouveau pas vers une simplification de l’accès à l’offre de transports et le fameux « MaaS ».
Les scooters électriques de Cityscoot intègrent la plateforme Uber

Des véhicules de tourisme avec chauffeur, des trottinettes, des vélos à assistance électrique et bientôt des scooters électriques. Se positionnant de plus en plus comme une plateforme multimodale, Uber a annoncé l'intégration prochaine de l'offre libre-service du français Cityscoot au sein de son application.


Des besoins de mobilité complémentaires


En intégrant les scooters électriques de Cityscoot, Uber ajoute une nouvelle corde à son arc et complète son offre de mobilité.

En pratique, les quelque 4 000 scooters électriques apparaitront sur l'application du géant américain où ils seront proposés aux côtés des VTC, vélos et trottinettes électriques à Paris et dans une douzaine de villes d'Ile-de-France. Avec cette nouvelle offre, la capitale française devient la ville dotée du plus grand nombre d'options de mobilité disponibles via l'application Uber à travers le monde.

Ce partenariat est naturellement appelé à s'étendre. En dehors de la capitale, l'américain pourrait également dupliquer le partenariat aux autres villes où Cityscoot est implanté comme Nice ou Milan.

« Avec l'option scooters électriques, Uber offre toujours plus d'alternatives à la voiture individuelle. Ce partenariat nous permet d'enrichir notre plateforme de mobilité et offre à Cityscoot l'opportunité de séduire de nouveaux utilisateurs » résume Steve Salom, General Manager d'Uber France. Alors que les trottinettes sont aujourd'hui utilisées pour des trajets moyens inférieurs à 2 km et les vélos sur 3 km environ, les scooters électriques cibleront les distances moyennes avec des trajets de l'ordre de 4 km.


Paiement intégré : le « MaaS » en application


Totalement transparente, l'utilisation des scooters sera directement facturée par l'intermédiaire de l'application Uber au même tarif que celui pratiqué par Cityscoot, soit 0,29 €/minute.

En intégrant différents services de mobilité au sein d'une unique application et en prenant en charge la gestion de la facturation, Uber fait un nouveau pas vers la généralisation du « MaaS », ou « Mobility as a service », afin de faciliter la vie des usagers des nombreux transports urbains.


Illustration : Cityscoot

Permalien :