De nouveaux appels à projets pour la filière hydrogène

Souhaitant poursuivre la dynamique impulsée en faveur de la filière hydrogène, le gouvernement vient d’annoncer le lancement de nouveaux appels à projets.
De nouveaux appels à projets pour la filière hydrogène

Annoncé par le gouvernement, le lancement de plusieurs appels à projets intervient en marge de la réunion annuelle de l'Hydrogen Council, une association internationale regroupant plus de 80 acteurs de la filière.


Accompagner les grands projets


Inscrits dans le cadre du Pacte Productif 2025, ces nouveaux appels à projets visent à accompagner le développement de la filière hydrogène au sein des territoires.

« Projets d'envergure sur la conception, la production et l'usage de systèmes à hydrogène », le premier appel à projets souhaite favoriser la « mise à l'échelle » de la filière via l'accompagnement de grands projets. Attendu fin janvier, celui-ci touchera différentes thématiques dont celle de la mobilité et donner lieu à plusieurs Appels à Manifestation d'Intérêt.


Stimuler le ferroviaire


Ciblant les autorités organisatrices des transports ferroviaires régionaux, le second appel à projets est doté d'un budget de 22 millions d'euros. Il vise à soutenir l'émergence de la solution hydrogène dans le secteur ferroviaire via le déploiement de trains bi-modes associant système à batteries et hydrogène.

Opéré par l'ADEME, l'appel à candidatures court jusqu'au 23 mars 2020.


100 stations à hydrogène d'ici 2023


Pour le gouvernement, le lancement de ces nouveaux appels à projets s'inscrit dans la continuité du Plan Hydrogène annoncé en juin 2018 par Nicolas Hulot. En octobre de la même année, le gouvernement avait lancé un premier appel à projets. Intitulé « Ecosystèmes de mobilité hydrogène », celui-ci a permis de retenir 20 lauréats pour un financement global de l'ordre de 80 millions d'euros.

Dans le domaine de la mobilité, l'ensemble de ces projets doit mener au déploiement de plus de 43 stations hydrogène et de 158 poids-lourds. De quoi couvrir une bonne partie des objectifs nationaux, fixés à 100 stations et 200 poids-lourds d'ici à 2023.
Permalien :