Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Les puissance de recharge des véhicules électriques

Il existe plusieurs types de puissances de charge pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables. On en distingue principalement deux, qui correspondent chacun à une puissance, un temps de charge et un usage différents.
Les puissance de recharge des véhicules électriques

Type et durée de la recharge


Des paliers techniques de puissance de recharge existent, correspondant globalement aux puissances disponibles avec des installations dimensionnées pour 16, 32 et 63 ampères. Depuis le décret du 12 janvier 2017, on distingue deux grands types de recharge :

  • La recharge normale : 16 A monophasé = 3,7 kVA voire 7 kVA ou 32 A triphasé = 22 kVA (anciennement recharge accélérée) pouvant aussi être converti en courant continu au prix d'un redresseur ;
  • La recharge rapide : 63 A triphasé = 43 kVA permettant une « recharge rapide » en courant alternatif ou continu.

L'augmentation de la puissance de recharge permet de décroître sa durée en proportion. Ainsi, pour une batterie de capacité moyenne (par exemple 25 kWh /160 km d'autonomie), la recharge complète de la batterie complètement déchargée a une durée théorique pouvant aller d'environ 8 heures pour la recharge normale (3,7 kVA) à environ 30 minutes pour la recharge rapide (43 kVA).

Les premières offres de véhicules se sont calées sur ces paliers de puissance, toutefois, on voit apparaître des solutions à 7 kVA, capables d'utiliser de façon pertinente la puissance des bornes 22 kVA. Il convient de noter que la charge à 22 kVA permet une utilisation plus importante de l'infrastructure (plus de véhicules chargés sur une même durée, améliorant l'équation économique de l'infrastructure).


Les standards de prises


Charge normale

L'aménageur doit prévoir :

  • une prise type 2 (ou type 2S) correspondant à la norme EN62196-2 pour la recharge en mode 3
  • une prise type E (prise domestique usuelle en France) par station pour la recharge en mode 1 ou 2 ;
Certaines situations échappent par ailleurs à l'obligation de s'équiper en chargeurs de type 2. C'est notamment le cas des points de recharge non accessibles au public d'une puissance inférieure ou égale à 3,7 kW lorsqu'ils sont installés dans un bâtiment d'habitation privée ou lorsque leur fonction principale n'est pas de recharger un véhicule électrique. Une simple prise E/F, équipée d'un socle adéquat, suffira alors.

Charge rapide

Le décret sur les infrastructures de recharge retient le tri-standard uniquement pour les points de recharge accessibles au public jusqu'à la fin 2024. Toute station de recharge rapide doit être ainsi équipée de :

  • un câble pour courant alternatif avec un connecteur type 2 ;
  • un câble pour courant continu avec un connecteur type CHAdeMO (configuration AA comme décrit dans la norme EN62196-3) ;
  • un câble pour courant continu avec un connecteur type Combo2 (configuration FF comme décrit dans la norme EN62196-3)

Si, pour des contraintes techniques, le tri-standard ne peut être installé directement sur la borne, il est possible de prévoir des bornes complémentaires à proximité immédiate exploitées par un opérateur tiers d'infrastructure de recharge.

Les stations de recharge rapide à usage strictement privé ne sont pas soumises à ces obligations.


Permalien :