Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Maintenance et entretien du véhicule électrique

Le véhicule électrique révolutionne les méthodes et les moyens d'entretien de la voiture. Voici quelques principes de base nécessaires pour l'entretien de votre véhicule électrique.
Maintenance et entretien du véhicule électrique

Comme pour les voitures thermiques, un véhicule électrique doit être entretenu afin de maintenir ses performances dans le temps. Les fréquences et les modes d'entretien des véhicules électriques diffèrent selon les fabricants, les puissances, les qualités de production.

De manière générale, les véhicules électriques sont très simples d'entretien du fait qu'ils ne demandent que peu de changements de pièces. Le moteur électrique est composé de très peu d'éléments mobiles (moins de 10 contre quelques milliers pour les véhicules classiques), et leur technologie largement éprouvée dans le domaine industriel et ferroviaire, permet d'effectuer jusqu'à 1 million de kilomètres pour les voitures. Les coûts d'entretien annoncés pour une voiture électrique sont inférieurs de 30 à 40% par rapport aux véhicules classiques.


Éléments communs avec les véhicules thermiques classiques


La plupart des éléments mécaniques et esthétiques des voitures électriques restent identiques à ceux des véhicules thermiques. Ainsi vous pourrez retrouver les pièces d'usure suivantes :

  • Les amortisseurs : les véhicules électriques possèdent des amortisseurs identiques à ceux des véhicules thermiques, et devront être entretenus de la même manière. Ils pourront être sollicités différemment selon la position du moteur et des batteries sur le châssis ;
  • La transmission : un véhicule électrique dispose d'un système de transmission plus simple : la boite de vitesse se limite à un seul réducteur. Toutefois, elle nécessite également un entretien de l'huile qui s'y trouvera. Prévoir un entretien régulier entre 60 et 100 000 kilomètres ;
  • Les pneumatiques : les pneus d'un véhicule électrique connaitront également l'usure au contact de la route, certes inférieure à ceux d'un véhicule conventionnel. La durée de vie dépendra notamment du mode de conduite ;
  • Les freins : le système de freinage des véhicules électriques est différent des véhicules thermiques conventionnels. En effet, le système d'alimentation de la voiture électrique récupère une bonne partie de l'énergie cinétique pendant le freinage électrique, et les freins mécaniques sont moins sollicités. La durée de vie de vos plaquettes et tambours sera donc allongée ;
  • Les autres éléments de mécanique et d'électronique : la direction, la suspension, le système de filtrage et de climatisation seront identiques et entretenus de manière similaire.


L'entretien d'un véhicule électrique


Le véhicule électrique doit être entretenu de manière régulière et assez similaire au véhicule thermique, mis à part :


  • Le moteur électrique

Le moteur électrique utilisé sur les véhicules est généralement à courant continu. Les nouvelles générations d'automobiles électriques sont équipées de moteurs sans balais (ou "brushless") : ces moteurs à courant continu permettent de les utiliser sans entretien sur de longues durées. Leur durée de vie est estimée à plusieurs millions de kilomètres. Le critère de qualité du moteur sera donc à privilégier lors de l'achat.


  • Les batteries

Les batteries électriques rechargeables des voitures utilisent plusieurs technologies : les batteries au plomb sont les plus basiques mais les plus encombrantes, alors que les batteries Lithium-Ion sont compactes et permettent d'avoir une grande autonomie, d'où leur utilisation pour les voitures électriques. Plusieurs travaux de recherche sont en cours pour augmenter l'autonomie et la durée de vie de celles-ci.

En effet, la batterie, pièce clé du véhicule électrique, peut s'avérer être un point faible pour la maintenance. Ces batteries sophistiquées sont gérées par l'électronique de bord afin de ne pas les endommager. C'est pourquoi la batterie au Lithium ne nécessite pas d'entretien au quotidien. Certaines batteries (cadmium-nickel) nécessitent une remise en eau tous les ans.

Toutefois la durée de vie des batteries n'est pas infinie : chaque batterie peut supporter un nombre défini de cycles de charge et de décharge avant de perdre, non pas toute sa capacité, mais une part non négligeable de celle-ci. Vous devrez donc changer les batteries de votre véhicule en fin de période optimale de capacité, selon la qualité de fabrication et de votre utilisation. Cette durée est très variable et va de trois à dix ans.


Les avantages du véhicule électrique pour un entretien réduit


  • La fin de la vidange d'huile : un véhicule thermique doit être régulièrement vidangé de son huile moteur afin d'assurer une lubrification et un refroidissement correct de son bloc moteur. Avec le véhicule électrique, la vidange d'huile devient anecdotique puisqu'un moteur électrique ne nécessite pas de lubrification.
  • Une chaîne de traction plus simple : n'ayant plus de boite de vitesse, ni d'embrayage, les contraintes techniques mécaniques qui sont liées disparaissent : moins d'usure, moins de casse.


Les premiers retours d'expérience


Les utilisateurs réguliers de véhicules électriques rapportent globalement de très bons résultats en termes d'entretien de voiture. Pour les anciennes françaises Citroën Saxo et Peugeot 106, le retour semble économique, hormis la maintenance des batteries.

On estime que les les économies en entretien par rapport à un véhicule thermique de même catégorie, pour un même kilométrage, sont environ 30% moins chers. L'industrialisation des séries et la généralisation de leur utilisation nous montrera l'équilibre trouvé par les constructeurs pour la maintenance.


Une attention particulière à l'humidité


C'est bien connu, l'électricité et l'eau ne font pas bon ménage, et leur association comporte de nombreux risques pour les hommes. Même si les VE de nouvelle génération sont parfaitement étanches, une attention particulière pourra être apportée pendant l'usage de votre véhicule, pour ne pas rouler sur de grandes flaques d'eau et éviter les projections sur les éléments électriques.


Des méthodes d'entretien différentes


L'entretien d'un véhicule électrique est sensiblement différent dans la méthode et les consignes de sécurité à respecter, puisqu'il s'agit désormais de travaux sous tension, liés à de fortes tensions et intensités électriques. La professionnalisation de la maintenance est donc nécessaire, mais l'entretien de base reste largement faisable au niveau des particuliers.

La preuve en est que la normalisation française et internationale (AFNOR et ISO) est en cours de préparation pour les travaux sous tension lors de l'entretien des véhicules électriques.

La voiture électrique va donc révolutionner les méthodes de maintenance et d'entretien des voitures, ce qui risque fort d'affecter petits et grands garagistes. Des investissements en matériels, des formations de personnel, et une attention particulière seront requises pour permettre l'entretien des véhicules de particuliers et professionnels.

Le coût d'entretien d'une voiture électrique n'est donc pas nul, mais extrêmement réduit, et vous pouvez désormais vous lancer sereinement dans l'achat d'un véhicule électrique en connaissant la maintenance liée à son utilisation.

Permalien :